Loth Bounatiro, le célèbre sismologue, chercheur et inventeur de l’horloge spécifique universelle, postule pour le poste de président de la République. Il nous l’a fait savoir, hier, en précisant qu’il est en train d’effectuer les démarches administratives inhérentes à cette opération.

« Effectivement, je suis candidat à la candidature. Je suis citoyen algérien, je remplis toutes les conditions nécessaires et espère apporter un souffle nouveau. J’ai été sollicité par de nombreux citoyens à travers tout le territoire national et même par nos compatriotes établis à l’étranger pour présenter ma candidature. Je ne pouvais les décevoir, et c’est pourquoi j’ai répondu à leur attente. Il faut préciser que je ne représente aucune chapelle politique. Je suis libre comme le vent et indépendant. C’est aussi pour cela que les gens me font confiance. » Quinquagénaire, Loth Bounatiro fait partie de cette génération post-indépendance qui a gravi les échelons en s’imposant comme l’un des chercheurs les plus en vue dans son domaine. Loth est né en 1955 à La Casbah d’Alger. Diplômé d’études supérieures en physique du solide en 1982, il rejoint l’Observatoire astronomique de Paris en 1982, d’où il en sort avec le diplôme d’études approfondies (DEA) en astronomie et technique spatiale. Il rejoint le Craag en 1986. A son actif, plusieurs distinctions internationales. Il est souvent l’invité d’honneur des université occidentales et arabes où il donne des conférences ayant trait à l’astronomie et à l’astrophysique.
El Watan du 24/01/2009.