L’ÉQUIVALENT DE 3,5 MILLIONS D’EUROS SAISIS À NAPLES


Décidément, tout s’importe, y compris des dinars! La police financière italienne (GDF) a saisi, dans une imprimerie clandestine dans la région de Naples (sud), de faux dinars algériens d’une valeur totale d’environ 3,5 millions d’euros et a arrêté une personne, indique hier, un communiqué de la police italienne. «Des machines d’imprimerie sophistiquées, 350000 billets de 1000 dinars algériens chacun et une importante quantité de papier spécial ont été saisis», précise le même communiqué. Mille dinars algériens valent 10,70 euros, indique la GDF. «Les faux billets saisis sont d’une qualité très élevée car ils ont été imprimés sur du vrai papier à billet avec les filigranes, muni d’un fil de sécurité, provenant probablement d’une entreprise de ce secteur», ajoute le communiqué, indiquant que 400kg environ de ce papier ont été saisis. Un typographe napolitain en train de fabriquer les billets algériens a été arrêté au cours de l’opération, selon la même source. Il risque une peine de 3 à 12 ans de réclusion et une amende de 516 à 3098 euros, écrit la GDF. Interrogée sur la destination de ces faux dinars algériens, une monnaie utilisée seulement en Algérie et dans les diverses communautés des immigrés algériens en Europe, la GDF a indiqué qu’elle poursuivait son enquête. «C’est une saisie anormale, nous essayons de comprendre et nous enquêtons sur toutes les pistes possibles», a déclaré le major Alfredo Falchetti, un responsable de la GDF de Naples, sans confirmer ni démentir l’hypothèse du financement du terrorisme islamique évoquée par des journalistes locaux.

R.N

L'EXPRESSIONDZ.COM