Le silicium est mort ?

Mardi 25 mars 2008 à 00:30

Cliquer ici pour agrandir
graphène

Des chercheurs de l’Université du Maryland aux États-Unis affirment que les nanotubes de carbone pourraient remplacer le silicium alors qu’il publie les résultats de leurs recherches sur la conductivité du graphène.

La course des électrons


Pour rappel, le graphène est une feuille de carbone d’une épaisseur d’un atome de carbone (0,1 nm) ayant une structure en nid d’abeille. Il est utilisé dans la constitution de nanotube de carbone. Les chercheurs en question affirment que les électrons se baladent sur un graphène à une vitesse cent fois plus importante que sur du silicium.
Ces propriétés sont expliquées par le fait que la résistante d’un graphène est 35 % inférieur à celle du cuivre à température ambiante. Les chercheurs affirment ainsi que la mobilité des électrons tels qu’elle est définie par la vibration thermique des atomes est de 200 000 cm2/Vs (à température ambiante), contre 1400 cm2/Vs pour le silicium.

Les challenges

Il convient néanmoins de prendre ses résultats avec des pincettes. En effet, le graphène produit aujourd’hui dispose d’une limite fixée à 10 000 cm2/Vs et il reste encore énormément à faire pour le purifier et arriver à produire en masse des nantobues disposant d’une résolution aussi faible.

source : http://www.presence-pc.com/actualite...ctivite-28489/