local
Alger compte un mouvement de trois millions de voitures par jour

Les rues d’Alger s’asphyxient

Cliquer ici pour agrandir

Les villes d’Algérie enregistrent un grand embouteillage dans le mouvement de circulation des véhicules tout au long des heures de la journée. Cet embouteillage qui n’est enregistré dans les grandes villes du monde que durant les heures de pointe. Cela laisse entendre qu’il s’agit d’un problème de comportement et non pas de réalisations.

Alger qui compte environ quatre millions d’habitants, enregistre un mouvement de circulation de trois millions de voiture chaque jour, soit l’équivalent de 20 fois de ses potentialités. Selon les chiffres officiels publiés par le Ministère de Transport et de celui des Travaux Publics, Alger est classée parmi les villes qui enregistrent le plus grand taux d’embouteillage.

Les experts en la matière ont indiqué que les rues d’Alger ne peuvent pas supporter plus d’importation de voitures. Les études qui ont été établies révèlent que « l’embouteillage commence à partir de 06 :30mn dans les environs d’Alger ainsi qu’Alger centre ». Il continu, quelquefois, tout au long de la journée et jusqu’à 20 :00h au niveau des routes principales.

Selon les services de sécurité et de la Gendarmerie Nationale, « toutes les difficultés auxquelles font face les habitants d’Alger lors de leurs déplacement dans les rues d’Alger se termineront dès le recouvrement de la sécurité dans toutes les régions d’Alger.

Les routes sont parfois coupées pour de longues heures suite au passage des convois des responsables, étant donné que ces derniers ont peur de tout. De ce fait, ils laissent les citoyens attendre de longues heures avant d’autoriser les Agents d’Ordre Public de relancer la circulation.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...121&ida=149898