Un hacker de 18 ans, qui avait provoqué sur le réseau des dégâts de plusieurs millions de dollars, a été embauché pour ses compétences par un opérateur de télécommunications néo-zéolandais, a indiqué, mercredi, le groupe Owen.

Suite de l'artice


PS : petite rectif ,il ne s'agit pas d'un virus , c'est plutôt un cheval de Troie.