local
Parallèlement avec la hausse du taux de chômage pour les jeunes d’Oran
Des sociétés formulent des demandes d’autorisation de travail de 300 employés étrangers

Cliquer ici pour agrandir

La wilaya d’Oran a connu durant ces dernières années une hausse du taux des travailleurs étrangers, notamment les Chinois dont le nombre avoisine les 10 milles employés dans différents projets, y compris les employés du projet de l’autoroute Est-Ouest. Ce chiffre est appelé à augmenter au vu des nouvelles demandes d’emploi enregistrées pour le recrutement de près de 300 employés supplémentaires, cela se passe au moment où le chômage s’aggrave dans le milieu juvénile.

L’appel à une main d’œuvre étrangère est devenu une empreinte collée aux projets réalisés dans la wilaya d’Oran durant ces dernières années à cause « des facilités » dont bénéficient les entreprises concernées du recrutement des employés, justifiant cela par le souci d’accomplir les projets dans des délais records et l’indisponibilité d’une main d’œuvre locale qualifiée. Dans ce cadre, le nombre d’employés étrangers au niveau du projet de l’autoroute Est-ouest, dans sa partie Ouest assurée par la société Chinoise « Citic-CR CC » a atteint 5192 employés, ce qui représente 37% de l’ensemble des travailleurs employés dans le projet, contre 8607 employés Algériens.

La société Chinoise « Zhiag » a déposé dernièrement des demandes d’autorisation de travail pour 50 employés Chinois, suite à son acquisition du projet de l’assainissement du réseau des eaux usées du vieux quartier Sidi El Houari à Oran . Alors que la société Italienne « Saipem », qui a acquis le marché de la pose des tuyaux dans la zone industrielle, en a demandé pour le recrutement de 100 employés étrangers.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...151008&idc=121