local
Les prix de la pomme de terre resteront en hausse jusqu’au moi de Mai

Cliquer ici pour agrandir

Des producteurs de légumes des différentes régions du pays ont révélé que la raison principale de la pénurie de la pomme de terre, et qui s’est répercutée sur la hausse de ses prix, est l’arrêt des agriculteurs de « la culture » la pomme de terre, préférant s’orienter vers la culture céréalière.

Des agriculteurs de Tlemcen, Mostaganem, Mascara et de Ain Defla que la matière de la pomme de terre produite par les champs de l’Ouest Algérien ne sera pas prête pour la récolte avant la moitié du moi de Mai prochain, du fait qu’elle soit une pomme de terre saisonnière et que la période de sa récolte est fixée entre mai et Juillet.

Des sources de l’union des agriculteurs algériens ont indiqué que la première cause de la hausse des prix renvoie au manque de terrains réservés à la pomme de terre, en plus de la fuite des producteurs vers la culture et la production céréalière du fait qu’elle n’est pas coûteuse comparativement à la pomme de terre, la deuxième cause c’est l’indisponibilité des engrais dans le marché qui est soumis à un contrôle sévère de la part des autorités publiques pour des raisons sécuritaires.

Le comble, c’est que la société des engrais sise à Annaba a exporté plus de 80% de la production vers des marchés extérieurs, alors que la quantité restante est destinée au marché local, ce qui est insuffisant par rapport à la demande.

Les mêmes sources n’écartent pas le prolongement de la pénurie à d’autres produits telle que les céréales et de foins, à cause de la hausse enregistrée dernièrement dans le marché international, en plus des prévisions du manque du produit national pour cette année (2008-2009) du fait que les grands producteurs n’ont poudré avec les engrais que 60% des champs céréaliers.


source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...151179&idc=121