local
100 personnes décédées depuis le début de cette année
Naftal et Sonelgaz font appel aux Imams pour mettre en garde contre les risques d’asphyxie par gaz

Cliquer ici pour agrandir

Des sources responsables du ministère de l’Energie et des Mines ont affirmé, hier, que les sociétés « Naftal » qui commercialise des bouteilles de gaz en butane ainsi que Sonelgaz qui commercialise le gaz de ville sont parvenues à un accord avec le Ministère des Affaires Religieuses et des Wakfs portant à faire recours aux Imams pour sensibiliser les gens contre les risques de filtrations mortelles du gaz lors de leurs prêches du vendredi.

Cette initiative intervient après que le bilan des victimes des accidents de mort par intoxication a dépassé toutes les prévisions. Il est à noter que seulement dans ces derniers jours, 12 personnes sont mortes suite aux filtrations de gaz, dans trois familles à Ghilizane, à Ain Melilla et à Oum Bouaghi, ainsi qu’à El Hammamet à Alger.

Depuis le début de cette année, le bilan préliminaire des victimes par asphyxie suite aux fuites de gaz a été estimé à 100 personnes, la plupart des enfants et des femmes appartenant à la même famille. To^^^^ois, plus de 50 personnes ont été secourues d’une mort certaines.

Pour sa part, le Directeur de la Santé et de la sûreté et de la protection de l’environnement près du groupe Sonelgaz, M. Mouloud Hlitime, a affirmé que sa compagnie a déjà eu affaire aux Directions des Affaires Religieuses dans les wilayas de l’Intérieur, qui ont donné des leçons et prêches contre les risques d’asphyxie par gaz.

Il a ajouté : « cette opération a permis de sensibiliser les citoyens de ce risque et nous voulons aujourd’hui généraliser sur toutes les mosquées de l’Algérie, afin de réduire le taux des risques d’asphyxie dus à l’utilisation des équipements qui marches avec du gaz ».


source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...151175&idc=121