Marché de l’automobile au premier trimestre 2009
Renault, Toyota et Hyundai en tête

Cliquer ici pour agrandir

Les ventes ont crû de 17% durant les trois premiers mois de l’année en cours, dû surtout aux commandes des institutions publiques effectuées en 2008, indique l’association des concessionnaires algériens. Le marché enregistre une chute des achats de voitures si on ne tient pas compte de ce facteur.

Selon les chiffres diffusés par AC2A, l’association des concessionnaires automobiles algériens, sur son site, le classement des concessionnaires en ce début d’année est relativement chamboulé. Renault occupe le fauteuil de leader avec près de 10 300 véhicules vendus, contre 8 700 pour Toyota et 8 000 environ pour Hyundai. Le classement de ce début d’année montre que les marques ayant prouvé leur suprématie sur le marché algérien demeurent encore en tête, mis à part des petits changements de classement. Chevrolet représenté par Diamal semble tenir le coup face à ses concurrents puisqu’il se retrouve à la 4e place avec 6 600 véhicules vendus.

Même situation inchangée pour Peugeot qui a réussi à écouler environ 6 600 véhicules.
Le score de Renault est conforté par celui réalisé par Dacia (5 500 véhicules vendus) qui se classe à la 6e place. Les 7e, 8e, 9e et 10e places sont occupées respectivement par Suzuki Elsecom (4300 véhicules vendus), Kia (4100), Volkswagen (4000), Nissan (3000), en somme des habitués du podium. Pour ce dernier, si on le rajoutait au groupe Renault, les chiffres du constructeur français en seraient améliorés.
Les chiffres de Maruti et Suzuki n’ont pas été communiqués.

Daihatsu représenté par Toyota Algérie se maintient à près de 1 700 unités écoulées alors que le troisième constructeur français se retrouve à la 12e place avec plus de 1 500 véhicules écoulés, largement devant Fiat (1 100 véhicules) 13e, quasiment ex aequo avec le groupe Falcon Motors concessionnaire de Mitsubishi, et un peu mieux loti que Ford (921) qui devrait dégringoler de sa 10e place de 2008, si les chiffres devaient persister dans la même ambiance morose.

Les grandes marques de prestige telles que Mercedes Benz, Skoda, Audi, Opel et BMW terminent le trimestre en dessous de la barre psychologique des 500 unités vendues.

Il semble bien que l’année 2009 soit partie pour reproduire les mêmes engouements chez les fervents de la voiture en Algérie. Reste à promouvoir des actions de charme efficaces destinées à capter une clientèle indécise : un à deux ans d’assurances tous risques, une année de consommation d’essence, des ristournes de plusieurs millions à l’achat d’un véhicule neuf, afin d’amortir le choc de la taxe décidée, et mise en œuvre sur-le-champ par les pouvoirs publics, durant l’été 2008.


Rappel des résultats 2008 -
Volume progression
1.Hyundai 40 915 + 43,16%
2.Toyota 31 652 + 16,31%
3.Renault 31 138 + 32,06%
4.Chevrolet 30 508 + 36,41%
5.Peugeot 23 290 + 10,49%
6.Maruti 15 210 + 20,94%
7.KIA 12 631 + 6,86%
8.Nissan 10 744 + 41,74%
9.Volkswagen 6 711 + 3,3%
10.Ford 4 050 + 33,53%


source : http://www.liberte-algerie.com/edit....%20en%20t%EAte