local
Constantine abrite une journée d’études sur les Droits d’Auteurs et les Droits Avoisinants
Les artistes perdent chaque année 780 millions de Dinars suite au piratage

Cliquer ici pour agrandir

Les artistes algériens subissent, chaque année, une perte annuelle estimée à plus de 780 millions de dinars suite au piratage de leurs œuvres artistiques, selon les dernières statistiques de l’Office National des Droits d’Auteurs. Cet office a, pour rappel, saisi chaque année plus de 6000 articles de contrebande.

Selon les dernières statistiques de l’Office National des Droits d’Auteur et des Droits avoisinants, M. Hakim Taousar, a indiqué en marge de la journée d’études destinées aux éditeurs et artistes, qui a eu lieu, avant-hier, au théâtre régional de Constantine, que le marché parallèle contient actuellement environs 3 millions de supports.

Le Directeur de cet office a expliqué l’expansion de ce phénomène par la facilité de falsifier les ouvrage sur supports électroniques tels que CD Rome, d’où la hausse remarquable des quantités de produits saisis, qui ont atteint plus de 600 supports par an, après que les supports saisis étaient estimés dans les années 80 à moins de 80 mille supports.

Le Directeur Général de l’Office a affirmé que ce dernier attend que la justice prononce dans 120 affaires relatives au piratage dont les procès ont eu lieu l’an dernier, afin de récupérer les Droits d’auteurs qui ignorent leurs Droits et, dans la plupart des cas, la manière de les réclamer.

Pour ce qui est des affaires soulevées en dehors du pays relatives au piratage, il a indiqué que les affaires qui ont été soulevées en France ont été résolues, cependant, les ayant Droit n’ont pas reçus leurs droits suite à la lenteur des parties Françaises concernées, en dépit des multiples correspondances qui leur ont été adressées.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...153028&idc=121