Selon l'agence nationale de la promotion des technopôles
L'Algérie a investi 5 milliards de dollars dans le secteur de la téléphonie mobile
27 avril 2009
Cliquer ici pour agrandir

Selon les dernières statistiques de l'Agence Nationale de Promotion des Technopôles (ANPT), le taux de pénétration à la téléphonie mobile en Algérie a atteint 83% à fin 2008. (Par Maroua T)


C'est du moins ce qu'il ressort de la présentation exposée, hier par M Sid Ahmed Karcouche, DG de l'ANPT lors des rencontres d'affaires franco-maghrébines sur les technologies de l'information et de la communication (TIC), Télécom et Multimédia. "Le marché national de la téléphonie mobile est un marché qui est en forte croissance, on est passé de 54 000 abonnés en 2000 à 28 millions d'abonnés en 2008", a-t-il annoncé.

Cliquer ici pour agrandir

Concernant le chapitre de la téléphonie fixe, le nombre d'abonnés n'a pas connu la même évolution que celle de la téléphonie mobile. Ce segment du marché affiche 4 millions d'abonnés à fin 2008. Le conférencier a également indiqué que 5 millions de dollars ont été investis ces dernières années pour le développement du secteur de la téléphonie mobile (dont 3 milliards de dollars par les trois opérateurs mobile). Dans le cadre de la "e-stratégie algérienne", plusieurs actions seront entamées, à l'image du relancement du secteur de la téléphonie fixe.

Par ailleurs, plusieurs entreprises maghrébines et françaises ont pris part à la première rencontres franco-maghrébines des TIC, Télécom et Multimédia, avec pour objectif de créer un "environnement dynamique et propice à l'investissement et aux partenariats" entre les deux rives de la Méditerranée. Baptisées "E-3M Alger 2009", ces rencontres visent à "dynamiser les opportunités d'affaires dans le domaine des TIC en matière de développement local et d'aménagement du territoire", a indiqué le chef de cabinet du ministre de l'aménagement du territoire de l'environnement et du tourisme, Abdelkader Ben Hadjoudja. Il s'agit aussi d’éclairer les différents participants sur les nouvelles opportunités dans diverses thématiques en relation avec le développement du tissu économique" de l'Algérie, a-t-il ajouté.

Cliquer ici pour agrandir

L'organisation de telles rencontres vise également à faire connaître les petites et moyennes entreprises maghrébines activant dans le secteur des TIC à leurs homologues européennes et inversement, et, aussi, à "impliquer" l'ensemble des acteurs maghrébins et européens afin d'unifier leurs efforts pour contribuer à la promotion du partenariat, a souligné M. Ben Hadjoudja.

Des conférences, ateliers et tables rondes sur différents thèmes relatifs au développement des TIC en Algérie et sur le cyberparc de la ville nouvelle de Sidi Abdallah, sont au programme de ces rencontres qui s'étalent jusqu'à aujourd'hui

source : http://www.mobilealgerie.com/modules...ticle&sid=1480