Selon un expert Algérien
Le ''Mobile Banking'' peut être la solution de demain pour l’Algérie
15 mai 2009
Cliquer ici pour agrandir

Un nouveau produit bancaire basé sur le téléphone portable, ''mobile banking'', a été présenté à la presse à l’hôtel Aurassi à Alger en marge en marge du 5e forum international de la finance (FIF).


Le « Mobile Banking » est un procédé qui permet aux clients d'une banque d'effectuer toutes les opérations financières souhaitées (consultation du solde, opérations de virement, paiements...) en utilisant tout simplement un téléphone portable pour émettre un SMS qui commande l'opération souhaitée.

Selon l'expert algérien, M. Mohamed Esefih, activant en Malaisie dans un bureau mondial de la sécurisation des paiements virtuels, "le Mobile Banking pourrait connaître un grand essor dans le monde en raison des faibles coûts et de l'efficacité incomparable assurée dans les opérations bancaires en comparaison avec les autres dispositifs tels le e-banking".

Aux Etats-unis et au Japon, cette nouvelle technique fait ses débuts, mais les experts dans le paiement virtuel prédisent qu'elle va "révolutionner le monde" en raison de sa sécurité notamment, selon ce spécialiste qui précise qu'il suffit d'installer un serveur au niveau des banques pour que toutes les opérations se fassent en toute sécurité.

Relevant la bonne couverture du réseau GSM algérien (98%), il considère que le Mobile Banking peut être la solution de demain en Algérie où il existe une agence bancaire seulement pour 20.000 habitants. Pour lui, ''les banques algériennes sont en train d'acquérir à prix d'or des distributeurs automatiques que l'Europe est sur le point d'abandonner".

Or, argumente-t-il, les virements par SMS sont moins coûteux et plus sûrs en comparaison avec les cartes de crédit qui laissent des failles aux fraudeurs. "Les cartes bancaires sont dépassées", a-t-il ajouté en citant l'exemple des Etats-Unis où 21 millions de dollars sont allés dans la fraude en 2008 en raison de la défaillance des systèmes sécuritaires des cartes de crédits en dépit des mots de passe et des logins.

source : http://www.mobilealgerie.com/modules...ticle&sid=1510