Linux a du mal en entreprise

Samedi 23 mai 2009 à 00:00

Freeform Dynamics vient de révéler que la moitié des entreprises qui utilisent Linux ne l’ont déployé que sur 20 % ou moins de leur parc informatique.

Cliquer ici pour agrandir

Linux a des difficultés en entreprise
Linux a donc du mal à percer en entreprise pour des raisons réelles, mais aussi une certaine appréhension du public. D’un côté, il arrive souvent qu’une entreprise utilise des logiciels spécifiques à son activité qui ne soient disponible que sur Windows. Les employés ont aussi de nombreuses idées reçues sur le système au manchot qui les empêche de faire le pas. Pourtant, à l’heure où les virus font rages et la sécurité est un des plus grands problèmes informatiques en entreprise, utiliser une distribution Linux est souvent un très bon moyen de protéger son réseau.

Un revirement de tendance ?
Un cinquième des entreprises sondées ont déployé Linux sur plus de 80 % de leur parc informatique et 90 % d’entres elles ont déjà utilisé le système d’exploitation. On remarque donc que si Linux a encore du mal à percer en entreprise, il est pour l’instant sur la pente montante et le soutient d’IBM qui mène un projet visant à offrir une solution sans Microsoft combinant Ubuntu et sa suite bureautique Lotus est un facteur de croissance certain.

Ainsi, Linux vient récemment de prendre 1 % de parts de marché au classement de l’étude Net Application (cf. « Linux dépasse les 1 % et Windows baisse ») et il clair que le système d’exploitation a certain avantage, principalement au niveau des coûts d'exploitation. Néanmoins, toutes les entreprises ne gagnent pas forcément de l’argent en passant au manchot et il conviendra de voir si la croissance de Linux sera toujours aussi forte avec l’arrivée de Windows 7.

L’étude a été réalisée auprès de 1 275 entreprises et commandée par IBM. Le sondage ne cherche pas à définir les parts de marché de Linux, mais seulement les dernières tendances en entreprise.

source : http://www.presence-pc.com/actualite/Linux-34999/