Bluetooth et santé : tout va bien

Mardi 26 mai 2009 à 11:41

Le consortium Bluetooth vient d'annoncer que près de 20 millions de périphériques Bluetooth destinés à la santé avaient été vendus dans le monde. Dans le lot, le consortium compte notamment les ventes de la balance Wii Fit de Nintendo, qui est un accessoire à la norme Bluetooth et qui est considéré comme un périphérique de remise en forme (même s'il n'est pas certain que faire de la luge avec des lapins crétins soit vraiment le meilleur moyen de rester en forme).

Plus sérieusement, rappelons que le Bluetooth est très utilisé dans beaucoup d'appareils à sage médical, pour la transmission des données et le monitoring. Il existe par exemple des thermomètres, des tensiomètres ou des systèmes de mesure du taux de glucose qui fonctionnent en Bluetooth et qui peuvent envoyer une alerte à travers un téléphone si les valeurs mesurées sont dangereuses, par exemple. De plus, un profile Bluetooth dédié au monde de la médecine a été développée (un profil est une sorte d'API qui permet de prendre en charge certains usages, l'A2DP — Bluetooth stéréo — est par exemple un profil).

Une technologie que les médecins aiment
Dans les faits, le Bluetooth est préféré au Wi-Fi pour la bonne et simple raison qu'il émet avec une très faible puissance (ce qui limite les interférences) et que c'est un standard très utilisé et peu coûteux, l'implémentation d'un profil étant assez simple (c'est une partie logicielle, le matériel restant le même que dans les périphériques classiques). De plus, le Bluetooth a beaucoup de moins de détracteurs que le Wi-Fi dans le domaine de la dangerosité supposée des ondes, car même si la technologie utilise la même bande de fréquence (2,4 GHz), la puissance d'émission est bien plus faible.

source : http://www.presence-pc.com/actualite...h-sante-35034/