L'été dernier, 8 hommes et femmes, de 23 à 40 ans, pirataient des coordonnées bancaires sur internet. Une escroquerie « classique », selon Le Figaro. Mais savaient-ils que, dans le lot des 39 personnes spoliées, se trouvait le président de la République française et deux de ses proches ?
L'histoire commence lorsque Nicolas Sarkozy se rend compte que l'opérateur SFR a prélevé de petites sommes sur son compte, soit un total de 176 euros. Il porte plainte. Son père, Paul Sarkozy Nagy-Bosca, et la première (...) - 2009-07-07 / 07. Epoque

Lire la suite ...