IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Affichage des résultats 1 à 8 sur 8
Share |

Discussion: "Promenade en métro"

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut "Promenade en métro"

    Exposition de la maquette de la rame du métro d'Alger
    du 04 au 30 juillet 2009, tous les jours sauf le venderdi, de 10h00 à 19h00
    Avenue du Colonel Ali Mellah, 1er mai, Alger

    Venez visiter
    l'exposition
    "Promenade en métro"
    Du 04 au 30 juillet 2009
    à l'avenue du Colonel Ali Mellah, 1er mai, Alger (à proximité du marché)

    et montez à bord d'une maquette de rame de métro de taille réelle.
    Du samedi au jeudi, de 10h00 à 19h00


    Cliquer ici pour agrandir

    Le Métro d'Alger, une réalité qui avance à grands pas vers son aboutissement. Dans un avenir proche, il transformera la capitale et offrira à ses habitants et visiteurs un nouveau mode de transport urbain, sûr, confortable, rapide, faisant d'Alger une ville plus agréable à vivre.
    annonce

  2. #2
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Re : "Promenade en métro"

    Cliquer ici pour agrandir

    La première ligne de métro à Alger, en Algérie, doit être construit sous la direction de Siemens Transportation Systems France. Le consortium dirigé par Siemens comprend les deux sociétés Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles SA (CAF) et Vinci Construction. Le métro opérateur Entreprise Métro d'Alger (EMA), le consortium a donné l'ordre de construire la première section de la ligne 1 pour une valeur totale de 380 millions d'euros. La part de Siemens s'élève à environ 145 millions d'euros. En tant que chef de file du consortium, Siemens Transportation Systems France est responsable de la gestion générale du projet, le contrôle et systèmes de signalisation, les télécommunications, l'alimentation, de la billetterie, des pistes et le centre de contrôle du matériel. La société espagnole CAF fournira 14 rames de métro, dont chacun composé de six voitures. La société française Vinci Construction Grands Projets va construire des stations de métro, l'installation de ventilation des tunnels et d'ériger le bâtiment de l'administration et de dépôt. La première section de la ligne de métro d'Alger se déroulera principalement sous terre, sera de neuf kilomètres de long et dispose de dix arrêts. Les extensions sont déjà prévues.
    En Juin 1981, Le gouvernement algérien a décidé d'introduire un système de métro dans la capitale, qui ne peut pas toujours «voir le bout du tunnel." En 1986, l'économie algérienne connu quelques difficultés en raison de l'effondrement des prix du pétrole. Le gouvernement de la première réaction a été de geler le projet de métro, qui était alors estimé à 5,2 milliards de dinars (£ 49.590.000)
    Le métro d'Alger est censée être constitué de 3 lignes contenant 54-stations:

    La première ligne reliera Aïn Allah à Gué de Constantine via El-Biar, Alger et le centre-ville de Aïn Naadja.
    La deuxième ligne de départ de la Grande Poste au centre-ville de Annassers reliant le plateau, Badjarah, El-Harrach et de Bab Ezzouar.
    La troisième ligne reliera Hussein Dey et Ain Allah par l'intermédiaire de la Annassers.

    La ligne reliant Hai El-Badr à Oued Koureich doit être construit en deux étapes. La première étape reliera Hai El-Bard au centre-ville dans la région de Grand Poste. Cette route est un tunnel de 9 km avec 10 stations. La deuxième étape est la continuation de la première route avec un tunnel de 3,5 km entre l'Emir Abdelkader et le quartier de Oued Koreiche. Un total de 6 stations seront construites sur cette deuxième voie.

    Les stations qui sont avec les taux d'achèvement de 97% sont: AISSAT Idir, Place du 1er Mai, Tafourah, Grande Poste.Stations comme Khelifa Boukhalfa et Hamma sera achevée d'ici à 2003.
    Entre 1990 et 1999, le projet du métro d'Alger a recueilli beaucoup d'attention à la fois les médias et le public en ce qui concerne son champ d'application, le coût et la date d'achèvement. Locaux des entreprises de construction ont été contactés pour une éventuelle contribution dans le projet. Ils sont GENI SIDER et Cosider pour la construction des tunnels et les stations, SAETI, LNHC, LNTPC CPC et pour le contrôle et la gestion des travaux.

    Même si Geni Sider et Cosider (www.cosider-groupe.com) sont reconnus géants de la construction en Algérie, aucun d'entre eux ont eu l'expérience de la gestion des projets de métro, et juste en proie à de graves difficultés. Il s'agit notamment du manque d'expérience et de la technologie, et aussi au gouvernement le pouvoir de ne pas utiliser d'explosifs liés au projet (1993-1999). Seulement en 1999, que le gouvernement a autorisé ces sociétés à utiliser des explosifs.

    Le premier ministre a publié le décret n ° 3 de Février 1997, qui oblige les entreprises d'Etat de payer les entreprises privées et d'autres entreprises privées, sans aucun retard. Par conséquent, chaque fois Geni Sider ou Cosider engagé une société privée pour gérer le cadre de ce projet, ils ont été tenus de payer immédiatement pour les services. Mais l'intervention cohérente au niveau ministériel, a aidé le projet de métro à obtenir en Juin 1997, une ligne de crédit de AD 335 millions d'euros (£ 3.194.807). Après d'interminables négociations, le budget du projet en 1997 a été porté à 1,1 milliards de DA (£ 10.490.000) et, en 1998, à 1,5 milliards de DA (£ 14.310.000). 3

    Comme tous les grands projets, le projet du métro d'Alger n'est pas une tâche facile, surtout avec le pays des troubles politiques. Comme le terrorisme est de frapper fort sur les frontières de la capitale, le métro d'entreprise se doit de revoir ses stratégies de sécurité et les mesures de sécurité, comme l'introduction le texte suivant:

    Plate-forme des portes de verre qui empêchent les actes suicidaires et les accidents en particulier pendant les heures de pointe.
    Cargo rayons X par les 52 stations des entrées.

    Cela demande une augmentation importante des dépenses et d'un revirement dans la conception de la façon de prévenir le terrorisme dans les gares et les trains.
    source

  3. #3
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Re : "Promenade en métro"


  4. #4
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Alger - Kouba
    Messages
    396
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    9

    Par défaut Re : "Promenade en métro"

    Pour information, la trajectoire des lignes a changé. Pour la 1ère ligne :

    1ère étape : relie Tafourah-Grande poste à Hai Elbadr
    Extension 1 : Hai Elbadr vers Elharrach (les travaux on commencé déjà)
    Extension 2 : Tafourah-grande poste vers place des martyrs (les études ont commencé)
    extension 3 : Hai Elbadr vers Aïn Naâdja (pas encore lancée)

  5. #5
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Re : "Promenade en métro"

    il ya aussi ces projet d'extension

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par salimdz Cliquer ici pour agrandir
    Il s’agit notamment de l’extension Haï El Badr-El Harrach, dont les travaux ont déjà commencé et sont bien avancés, et celle reliant Haï El Badr à Aïn Naâdja, dont l’appel d’offres de réalisation sera lancé avant la fin de l’année.

    Des quartiers tels que la place des Martyrs, Bab Ezzouar, Chevalley, Dély Brahim et Chéraga seront également desservis par le métro dans un proche avenir, selon le ministre.

  6. #6
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Re : "Promenade en métro"

    j'ai lu aussi dans d'autre article qu'il aura une
    extension Aïn Naâdja ver Baraki

  7. #7
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Alger - Kouba
    Messages
    396
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    9

    Par défaut Re : "Promenade en métro"

    j'espère ke ça va aider à diminuer l'encombrement que connait notre capitale

  8. #8
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Les Station de Metro

    La Grande Poste :

    • La station « Grande Poste » est située au cœur d’Alger, au croisement des axes desservant les sites majeurs de la ville : Place des Martyres, Place Audin, la Faculté d’Alger, les stations de bus de Tafourah, la Wilaya d’Alger.
    Cette station qui accueille le flux de voyageurs le plus important de la ligne s’ouvre sur la Grande Poste d’Alger qui compte parmi les monuments prestigieux de la ville.
    • Dans le futur, cette station assurera une correspondance directe avec la ligne 2 du Métro d’Alger.

    Khelifa Boukhalfa

    • La station « Khelifa Boukhalfa » dessert le quartier commerçant d’Alger en s’ouvrant sur la rue Didouche Mourad, le Cinéma Algeria et la Rue Victor Hugo. Les ruelles avoisinantes permettent de rejoindre rapidement la rue Hassiba Ben Bouali, le marché Meissonier, le Sacré Cœur ainsi que le Parc de la Liberté (ex parc de Gallant).

    1er Mai

    • Située sous la placette El Mokrani, carrefour à très forte circulation, la station « 1er Mai » permet la correspondance avec le réseau bus ETUSA et les taxis. Elle dessert l’hôpital Mustapha Bacha, le plus fréquenté de la capitale et le quartier Mohamed Belouizdad (Belcourt), l’un des plus anciens de la capitale.

    Aissat Idir

    • La station « Aissat Idir » est située au cœur du quartier de Belcourt. Cette station jouxte la Maison de la Presse, les arrêts de bus, Algérie Télécom ainsi que l’imposant siège de l’Union Générale des Travailleurs Algériens (UGTA) à qui elle doit son nom, en hommage à Aissat Idir, fondateur et premier secrétaire général de l’UGTA.
    • Au regard de son positionnement géographique, cette station vient soulager le réseau routier particulièrement engorgé dans cette partie de la capitale.

    Hamma / jardin d’essais

    • Les stations « Hamma » et « Jardin d’essais » s’ouvrent sur la Bibliothèque Nationale du Hamma, l’hôtel Sofitel d’Alger, le Jardin d'Essais de l'Institut Pasteur et l’annexe du Ministère des Finances abritant le Fond National d’Investissement (FNI).

    Les Fusillés

    • Tous les chemins mènent à la station « Fusillés », accessible depuis Ruisseau, Kouba, Hussein Dey et Bir Mourad Rais. Située à côté du nouveau Palais de la Justice,cette station dessert le quartier d’El Anasser, qui deviendra bientôt la future plate-forme administrative d’Alger et la future centrale des transports.
    Appelé à devenir un véritable espace de transport multimodal, le quartier des Fusillés avec sa station de métro, assure des connexions très étudiées avec les autres moyens de transport : le tramway, le téléphérique, les bus et les taxis situés dans ce même quartier.
    • Ce pôle multimodal facilite l’accès pour les Algérois, au monument des Martyrs et au Palais de la Culture.

    Amirouche

    • Située à l’intersection des quartiers d’Hussein Dey et Kouba, la station « Amirouche » dessert notamment la cité Amirouche, le Calvaire, la cité Panorama. Cette station permet aux habitants de ces quartiers à forte densité du grand Algérois de rejoindre facilement le centre ville d’Alger.
    • Baptisée de son nom en hommage au glorieux martyre et Colonel de la Guerre de Libération, la station Amirouche présente un caractère de liaison urbaine important.

    Mer et Soleil

    La station « Mer et Soleil » est située à l’extrémité ouest de la ligne 1 du métro d’Alger. Elle se trouve au cœur du quartier résidentiel Mer et Soleil, sur les hauteurs d’Hussein Dey. Elle dessert les cités « Panorama », « Maya » et «El Magharia» (Eveilley) où se trouve l’hôpital Parnet.

    Hai El Badr

    • La station « Hai El Badr » est la seule station aérienne de la ligne. Située en plein centre du quartier Hai El Badr (ex Lotissement Michel), cette station est accessible depuis les cités Maya et Panorama de Hussein Dey, Ben Omar et La Cadat de Kouba, ainsi que Bachdjarah. De part sa localisation, la station « Hai El Badr » constitue un trait d’union entre plusieurs localités de la banlieue d’Alger et met à la disposition des habitants de ces agglomérations un moyen de transport offrant rapidité, confort et qualité de service, permettant de soulager le réseau routier vers le centre d’Alger.
    • C’est au départ de la station « Hai El Badr » que se fera la future extension de la ligne 1 vers le Centre ville d’El Harrach. Les travaux de réalisation du tronçon « Haï El Badr-El Harrach » ont démarré : 3,2 km de tunnel, dotés d’ouvrages d’art et d’ouvrages annexes nécessaires au fonctionnement du métro. Ce quartier abrite également le complexe de lavage et de maintenance des rames du métro s'étalant sur une supérficie de 18 Hectares(ha).

    source

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 26/01/2013, 11h28
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 07/11/2012, 05h13
  3. [Actualités] "iPhone 5" Maintenant Disponible en "Autralie" et au "Japon" et dans 8 pays !
    Par Hicham dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/10/2012, 22h47
  4. [A vendre] Compte sTeam A vendre """ Jeux FPS """""
    Par MiG29MosTA dans le forum Ventes
    Réponses: 20
    Dernier message: 23/01/2012, 18h31

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon