Intel Core i à toutes les sauces : en veux-tu en voilà !

Publiée par Romain Heuillard le Lundi 13 Juillet 2009 Depuis que son rival AMD a remis le pied à l'étrier, avec le Phenom II et l'Opteron à six cœurs notamment, Intel est sur tous les fronts. Le fondeur de Santa Clara prépare en parallèle la relève de ses puces mobiles et de ses processeurs grand public pour ordinateur de bureau, autant de déclinaisons de l'architecture Nehalem introduite sur la famille haut de gamme Core i7. Intel aurait d'ailleurs mis à jour le calendrier du lancement de ces puces de prochaine génération, d'après les sources du magazine asiatique DigiTimes, à qui l'on doit de nombreuses rumeurs qui se sont confirmées.

Cliquer ici pour agrandir Cliquer ici pour agrandir Cliquer ici pour agrandir

Les puces au nom de code Clarksfield, déclinaison mobile du Bloomfield adoptant l'architecture Nehalem, seraient ainsi attendues à la rentrée, à la fin du mois de septembre ou au début du mois d'octobre. Alors que la logique voudrait que ces puces reprennent la nouvelle stratégie de marque d'Intel, avec une appellation commerciale de la forme « Core i », le calendrier à jour révèlerait un Core 2 Extreme cadencé à 2,0 GHz, un Core 2 Quad P2 à 1,73 GHz et un Core 2 Quad P1 à 1,6 GHz.

Les processeurs milieu de gamme pour ordinateur de bureau au nom de code Lynnfield, pressentis pour être commercialisés sous l'appellation Core i5 et Core i7, en fonction de leurs performances, seraient quant à eux présentés entre le 8 et le 11 septembre. Ils seraient sans surprise accompagnés du nouveau chipset Intel P55, le seul avec lequel ils pourront dans un premier temps fonctionner.

De nombreux nouveaux processeurs Xeon pour serveur et station de travail, ainsi que de nouveaux processeurs mobiles à basse tension pour portables ultra-fins seraient en outre prévus.

source