SATA vers USB 3.0 : ça arrive

Lundi 27 juillet 2009 à 16:11

Cliquer ici pour agrandir

L'USB 3.0 n'est pas encore dans nos PC que les puces nécessaires aux boîtiers externes arrivent. Deux sociétés viennent d'annoncer que leurs bridges SATA vers USB 3.0 sont disponibles, ce qui va permettre de proposer des disques durs externes USB 3.0 assez rapidement.

SATA 3 gigabits/s vers USB 3.0 5 gigabits/s

Les deux bridges, proposés par LucidPort et Fujitsu, utilisent l'interface USB 3.0, capable d'atteindre 5 gigabits/s (en codage 8B10B, soit 500 Mo/s). Les deux puces prennent en charge le SATA dans sa révision 3 gigabits/s (300 Mo/s, codage 8B10B oblige), le NCQ et peuvent chiffrer les données directement en AES. Dans les deux cas, il semble que le processus demande une certaine puissance : la puce de LucidPort est un FPGA (une puce programmable) alors que celle de Fujitsu utilise un CPU ARM7 à 75 MHz. Alors que les bridges USB 2.0 limitent à environ 35 Mo/s, il semble que l'USB 3.0 (avec les premiers bridges) devrait atteindre 210 Mo/s (avec un pilote UMS classique) et même saturer l'interface SATA (environ 260 Mo/s en pratique, donc) avec le pilote UAS (USB Attached SCSI, une nouvelle méthode d'accès).

Au final, l'USB 3.0 pourrait bien être le tueur d'une norme peu répandue dans la pratique, l'eSATA. En plus d'offrir des débits équivalents, l'USB 3.0 fournit de l'énergie au disque dur (900 mA au maximum, contre 500 mA en USB 2.0).

source