IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Affichage des résultats 1 à 5 sur 5
Share |

Discussion: Clarification : bit, byte, octet

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Clarification : bit, byte, octet

    Clarification : bit, byte, octet

    Lundi 27 juillet 2009 à 16:50


    Cliquer ici pour agrandir
    Une bitte, à ne pas confondre avec un bit

    Et si on clarifiait certaines choses ? Dans nos actualités et nos articles, nous utilisons souvent les termes bit, byte, octet, etc. Pourtant, certaines personnes semblent confondre les unités et il nous a donc semblé qu'un petit point récapitulatif serait de bon aloi. Aujourd'hui, l'actualité « Gros plan » sera donc remplacée par une actualité mathématique et ludique.

    Trois noms d'unités
    Il existe trois noms d'unités utilisés dans le monde de l'informatique, mais seulement deux unités en pratique. Pourquoi ? Parce que les Français ont décidé d'utiliser leur propre préfixe (l'Exception française...). L'unité de base est le bit, toujours écrit « b » (en minuscule, donc). Le bit est l'unité binaire de base des ordinateurs. À l'usage, le bit est peu utile et comme les ordinateurs travaillaient généralement en 8 bits il y a quelques années, une autre unité a été créée, le byte, noté « B » (en majuscule). Un byte « B » est formé de 8 bits « b ». En France, le mot byte n'est pas utilisé et c'est l'octet « o » (en minuscule) qui est de mise. En simplifiant : 1 octet « o » = 1 byte « B » = 8 bits « b ».

    Les multiples

    Ensuite, il y a les multiples. Par convention, au départ, on a utilisé les multiples utilisés dans le SI (Système international) mais en base 2 au lieu de base 10. Dans la pratique, on a donc le kilooctet (k et pas K) qui représente 1 024 octets (1 024 bytes) et est noté 1 ko ou 1 kB, le mégaoctet (1 024 ko, noté Mo), le gigaoctet (1 024 Mo, Go), le téraoctet (1 024 Go, To), etc. De même, il existe le kilobit, le mégabit, etc. (kb, mb, etc.). En 1998, le tout a été standardisé : 1 mégaoctet représente 1 000 000 d'octets (et pas 1 048 576, 1 024 x 1 024) et une unité, le Mi (mega binary) a été créé pour les usages en base 2 (1 Mio, mega binary octet, vaut donc 1 048 576 bits). On a donc (attention, ça se complique) : 1 mégaoctet (1 000 000 d'octets, Mo) = 1 megabyte (1 000 000 de bytes, MB) = 8 mégabits (8 000 000 bits, Mb) qui sont différents de 1 Mio (1 048 576 octets) = 1 MiB (1 048 576 bytes) = 8 Mib (8 388 608 bits).

    Les usages

    Pour les usages, c'est assez simple : les capacités sont généralement données en octets (bytes) alors que les bandes passantes (surtout dans le domaine des réseaux) sont données en bits. Plus amusant, un disque dur a une capacité donnée en Go alors que les systèmes d'exploitation comptent généralement en Gio mais affichent des Go (simple, n'est-il pas ?). Pour la vitesse d'une interface de disque dur, on vous donnera souvent la vitesse en Mio/s (300 Mio/s pour le SATA, par exemple) alors que la bande passante d'une interface Ethernet est plutôt annoncée en Mb/s (1 024 Mb/s pour l'Ethernet, soit 8 fois moins en Mio/s).

    Le codage
    Plus traîtresses, certaines interfaces récentes (USB 3.0, PCI-Express, SATA, etc.) travaillent dans un mode appelé 8B10B. Dans ce mode, 10 bits de données sont envoyés pour 8 bits de données effectifs, ce qui modifie la bande passante pratique. En Ethernet, en codage classique, 1 gigabits/s vaut 125 Mio/s (8 fois moins) alors qu'une interface PCI-Express à 2,5 gigabits/s annoncés ne transfert les données qu'à 250 Mio/s en pratique (10 fois moins, à cause du codage).

    Petits jeux
    Pour terminer, un petit jeu pour vérifier si tout le monde a compris. C'est assez simple, nous vous donnons quelques interfaces et vous devez donner le nombre de bits transférés en deux secondes. Nous vous proposons donc le SATA 3 gigabits/s, l'Ethernet 10 gigabits/s, l'USB 3.0 5 gigabits/s, l'USB 2.0, l'UltraDMA 5 et le modem 56K. En bonus, donnez la capacité en bits, bytes, octets, Mo, Mio et Mb d'un disque dur de 2 To.

    source

  2. #2
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Oran
    Messages
    818
    Remerciements
    14
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut Re : Clarification : bit, byte, octet

    Merci beaucoup mon frère Salimdz, j'avais toujours un petit problème entre le bit et le byte

  3. #3
    Date d'inscription
    mars 2009
    Localisation
    Béjaïa
    Messages
    1 180
    Remerciements
    2
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    12

    Oui Re : Clarification : bit, byte, octet

    ehhh enfin j'ai trouvé la réponse.

    Thnx Salim.

  4. #4
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Re : Clarification : bit, byte, octet

    de rien frère

  5. #5
    Date d'inscription
    juin 2009
    Messages
    21
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut Re : Clarification : bit, byte, octet

    C'est en effet ce genre de notions fondementales qu'on a parfois des difficultes a tenir en place. J'ai entendu, y'a pas longtemps,l'hisoire d'un type qui s'etait faire recaler lors d'une interview pour n'avoir pu repondre a la question de savoir combien de bits il y'avait dans une MAC address!

    Un membre obscure de la famille (bit, byte, octet) qui apparement n'a pas assez de succes et passe inapercu est le Nibble, souvent ecrit Nybble et qui vaut 4 bits soit un demi octet (un demi Byte).

    Une situation (parmis d'autres) ou le Nibble devient tres utile est lors de la conversion de l'hexadecimal vers le binaire. Chaque chiffre hexadecimal necessitant 4 bits au maximun peut etre donc considere comme un Nibble.

    Ex: Conversion du nombre xFA82 en son ecriture binaire.

    Il suffit de convertir chaque Nibble separement puis de reassembler les morceaux!

    F -> 1111
    A -> 1010
    8 -> 1000
    2 -> 0010

    FA82 -> 1111 1010 1000 0010

    La conversion du binaire vers l'hexadecimal etant tout aussi aisee

    Pour plus:

    http://en.wikipedia.org/wiki/Nibble

Discussions similaires

  1. [PS3]Clarification à propos du leak des clés LV0
    Par Sangimed47 dans le forum Consoles de salon
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/10/2012, 15h59
  2. Trouvez vous utile l'apport de l'Octet dans Forumdz???
    Par mouzak dans le forum La vie du forum
    Réponses: 27
    Dernier message: 16/05/2010, 10h54

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon