Le Microsoft Marketplace Mobile en approche

Publié le 30 juillet 2009

Tout doucement, le Microsoft Marketplace pour applications mobiles se met en place. Désormais, les développeurs peuvent proposer leurs applications.

Plus d'un milliard et demi de téléchargements recensés sur l'AppStore d'Apple, forcément, ça donne envie. Vous n'êtes d'ailleurs pas sans savoir que bon nombre d'acteurs de la téléphonie mobileCliquer ici pour agrandir comptent s'essayer au modèle de la distribution numérique, tentant de reproduire un modèle économique à la rentabilité démontrée. A ce petit jeu, Microsoft compte bien - avec son Marketplace - supplanter l'OVI Store de Nokia, la boutique de Sony Ericsson, l'AppWorld de Blackberry et les autres. Microsoft est donc très ambitieux, et les dernières annonces de Redmond vont en ce sens puisque l'on apprenait récemment que les smartphones tournant sous Windows MobileCliquer ici pour agrandir 6 et supérieurs seront finalement tous éligibles au Marketplace.

Le modèle économique mis au point par Microsoft n'a rien d'original, les développeurs seront en effet rémunérés à hauteur de 70% des revenus générés par leurs applications, la part de Microsoft qui se monte à 30% étant justifiée par la distribution des applications, leur mise en avant et la tenue de la boutique mobile en ligne. Comme chez Apple, les développeurs devront également s'acquiter d'un forfait de 99$ par an comme droit d'entrée sur le Marketplace. En revanche, 99$ supplémentaires devront être payés à chaque application proposée, sans avoir l'assurance que celle-ci sera acceptée sans que des modifications soient demandées. Enfin, bizarrement, Microsoft souhaite limiter les propositions des développeurs à 5 applications par an.

600 application au lancement
Du côté de la mise en place, Microsoft avance doucement et vient par exemple de diffuser les outils de certification Windows Mobile 6.5 aux développeurs d'applications. Des développeurs qui peuvent d'ailleurs depuis peu commencer à proposer leurs travaux. L'examen de chaque application proposée devrait prendre une moyenne de 10 jours, et contrairement à ce qui se passe chez Apple, tout refus devra être clairement expliqué à l'aide d'un motif valable. Le Marketplace Mobile de Microsoft sera lancé cet automne et devrait compter quelques 600 applications au démarrage.

source