Tadjin el aïn
Plat sucré de pruneaux


• • •

Viande de mouton coupée en petits morceaux à faire revenir dans huile, oignons râpés finement.
Sel, clous de girofle en poudre mélangés à de la cannelle.
Laisser cuire à demi dans deux verres d'eau, ajouter des pruneaux d'Agen, du raisin de Corinthe et des amandes mondées. Dès que reprend l'ébullition, ajouter le sucre (demi-dose d'une recette de confiture).
Laisser cuire à feu doux, couvercle retenu par une cuillère en bois pour éviter le débordement.
Le plat est prêt dès que tout est cuit (vérité de la Palisse) et avec une sauce un petit peu épaisse.
Les amandes peuvent demeurer légèrement croquantes.

Ce plat peut se faire de la même manière avec des coings et des pommes frais. Les jeter dans la marmite une fois la viande entièrement cuite. Les ingrédients sont identiques, sauf pour les amandes et le raisin sec. Il n'y en a pas.
Il peut se faire aussi avec des abricotes secs et des pruneaux. Amandes possibles, raisin pour faire plus riche. Facultatif. Bon appétit.