Un premier test du Gulftown d'Intel, le Nehalem à 6 coeurs !

Publié le 11 août 2009

Un premier exemplaire de Gulftown est tombé dans les mains de nos confrères chinois d'HKEPC, verdict...

Nos confrères d'HKEPC ont pu mettre la main sur un exemplaire de Gulftown, le premier processeur à 6 coeurs tiré de la micro-architecture Nehalem. Ce CPU, prévu pour le second trimestre 2010, sera gravé en 32 nanomètres. Par rapport à un Bloomfield (Core i7 9xx) on passe de 4 cores à 6, de 8 threads à 12, et de 8 Mo de cache L3 à 12.


Première bonne nouvelle, la consommation est en baisse ! Intel est donc parvenu à caser deux cores et quelques transistors supplémentaires tout en réduisant la quantité d'énergie demandée. Mieux, l'exemplaire testé ici est une pré-version venant probablement de la seule FAB connue qui grave en 32 nm actuellement, la D1D en Oregon. La D1C, toujours en Oregon passera en pleine production 32 nm au quatrième trimestre, avec les FAB 32 d'Arizona et FAB 11X du Nouveau-Mexique qui suivront courant 2010. Entre les Atom Pinetrail et Core i5/i3 Clarkdale, Intel aura le temps de parfaire son nouveau process d'ici le lancement de Gulftown. On peut donc s'attendre à une consommation encore plus réduite au lancement !

Cliquer ici pour agrandir

Cliquer ici pour agrandir

En performances brutes, les gains à fréquence égale ne sont pas géants, notons cependant qu'ils sont très constants puisque Gulftown est toujours devant, même si ce n'est que de quelques pour cent. Un domaine profite d'un gain absolument monstrueux, le chiffrement. Le support de celui-ci de façon matérielle dans le processeur est une nette avancée dans le domaine. Un PC entièrement protégé par chiffrage n'est désormais plus impensable, avec donc des pertes de performances limitées.

Huit mois avant son lancement, Gulftown semble déjà parfaitement fonctionnel. lntel maitrise son sujet et l'introduction de ce processeur devrait se faire a priori sans aucun souci pour le géant de Santa Clara.

source