La presse française a fait état hier, avec force détails, de l'intérêt du groupe Vivendi pour Orascom Telecom Algeria (OTA). Le groupe Vivendi, qui a aussitôt démenti l'information, ne discutait pas à propos d'une éventuelle acquisition d'OTA.
L'édition d'hier du journal français la Tribune a ainsi souligné que « le président du conseil de surveillance de Vivendi, Jean-René Fourtou, était reçu il y a quelques jours à Alger par de hauts responsables algériens » afin d'obtenir l'aval du gouvernement. Selon (...) - 2009-08-12 / 01. Actualité

Lire la suite ...