Plus de 1200 agents, tous corps confondus, ont été mobilisés pour assurer la sécurité de la ville durant ce mois sacré.
Le noctambulisme auquel aiment à s'adonner les habitants de Médéa en ce mois sacré de Ramadhan a obligé les services de la sécurité de wilaya à prendre les devants cette année pour revoir complètement leur plan de sécurité, en particulier durant la nuit. Des mesures exceptionnelles ont été prises, mobilisant jour et nuit tous les effectifs des commissariats de police. Ce plan de grande (...) - 2009-09-10 / 08. Régions, Leader

Lire la suite ...