Le processus de standardisation de la norme 802.11n, permettant des débits de 300 Mo/s, aura pris sept années pour aboutir en raison de divergences entre industriels. Dès le mois d'octobre, les constructeurs pourront commercialiser des produits certifiés.

La démarche de standardisation n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Démarrées en septembre 2003, les réflexions sur la norme Wi-Fi 802.11n n'aboutissent que maintenant, soit 7 ans plus tard, avec la standardisation par l'IEEE.

Pour autant, des produits basés sur le 802.11n sont sur le marché depuis 2007. Ceux-ci s'appuyaient to^^^^ois sur une version 2.0 du brouillon ou draft de la norme. Pour intégrer la mouture finale, les constructeurs proposeront vraisemblablement une mise à jour logicielle de leur firmware.

Le « nouveau » standard se démarque du 802.11 b et g par une amélioration des débits et des distances de transmission. Le 802.11n permet en effet des débits théoriques pouvant aller jusqu'à 300 Mo/s grâce notamment au MIMO (Multiple-In - Multiple Out).

Par La rédaction, ZDNet France