IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
Share |

Discussion: Articles des quotidiens sur la baisse des prix de l'ADSL

  1. #1
    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Kouba
    Messages
    583
    Remerciements
    11
    Remercié 9 fois dans 7 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut Articles des quotidiens sur la baisse des prix de l'ADSL

    Internet haut débit : Algérie Télécom réduit de 50% les tarifs d'accès
    El Moudjahid

    - M. Haïchour favorable à la prorogation du délai d’identification des puces mobiles.
    - Le gouvernement a donné son accord pour lancer l’appel d'offres sur la 3G.
    - Vers la mise en place d’un observatoire de la société de l’information.

    Algérie Télécom annonce une réduction de 50% sur les tarifs d'accès à Internet haut débit (ADSL) appliquée depuis hier. L'annonce a été faite, hier, à partir de l'Université des sciences et technologies Houari-Boumediène, où a été célébrée en présence du ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, M. Boudjemaâ Haïchour, la 1re Journée nationale de l'internet sous le signe «Haut débit pour tous».
    En inscrivant l'institution de la Journée nationale de l'internet dans le cadre de la vision de la démocratisation de l'accès à la toile, le ministre a qualifié cette nouvelle tarification tant attendue par les utilisateurs parmi les plus bas d'Afrique du Nord et parmi les plus abordables dans le monde. «Cet effort tarifaire sera poursuivi en vue de cibler les bourses les plus modestes, notamment les ménages dans le cadre de l'opération OUSRATIC», a déclaré le ministre qui a fait part par là même de la mise en place prochaine d'un observatoire de la société de l'information. Présenté comme étant un espace de coordination et de concertation pour l'ensemble des parties prenantes de la société de l'information, cet observatoire se chargera également d'évaluer les progrès en matière d'utilisation des Tic et devrait du fait présenter un premier rapport en la matière en 2009.
    Après le projet OUSRATIC visant à doter tous les foyers algériens de micro-ordinateurs, le département que chapeaute M. Haïchour annonce, cette fois, sa volonté d'aider les enseignants universitaires à se doter de l'outil informatique. Cette initiative à mener en collaboration avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique porte sur un pack comprenant un PC et une connexion internet à un prix symbolique.
    Le ministre compte également relancer l'autre initiative portant commercialisation de PC à des prix n'excédant pas les 10.000 dinars qui profitera notamment à la communauté estudiantine.
    Par ailleurs, invité à s'exprimer sur d'autres questions qui animent l'actualité nationale des télécoms, le ministre s'est déclaré à partir de l'université de Bab Ezzouar favorable à la prorogation du dernier délai fixé par l'Autorité de régulation à la fin avril pour l'identification de l'ensemble des puces anonymes de la téléphonie mobile.
    De par sa position, le ministre apporte ainsi son soutien aux trois opérateurs de ce marché qui cumuleraient près de 5 millions de puces non identifiées. Tous les trois avaient, en effet, émis des réserves quant la possibilité de régulariser tous les clients non identifiés d'ici à la fin avril et demandé un délai supplémentaire, afin d'assainir la situation.
    Sur le dossier relatif à l'ouverture du marché national de la 3e génération du mobile, M. Haïchour a indiqué, hier, que le gouvernement a finalement donné son accord pour le lancement, dans les tous prochains jours, d'un avis d'appel d'offres national et international pour l'exploitation de cette technologie.
    Hamida B.


    Algérie Télécom réduit les prix de l'ADSL de 50%
    El Watan


    Le groupe Algérie Télécom vient de baisser ses prix pour l'internet à haut débit (ADSL) de 50%, a annoncé, hier, à Alger, le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Boudjemaâ Haïchour. Cette décision, qui prend effet à partir de ce dimanche, fait que les prix de l'ADSL algérien seront les plus bas du Maghreb et parmi les plus abordables du
    monde, a indiqué M. Haïchour lors d'une cérémonie célébrant la Journée nationale de l'internet, instituée récemment et coïncidant avec le 20 avril de chaque année.

  2. #2
    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Kouba
    Messages
    583
    Remerciements
    11
    Remercié 9 fois dans 7 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut

    ALGÉRIE TÉLÉCOM
    Les prix de l’Adsl baissent de 50%
    Lexpression DZ


    Le groupe Algérie Télécom a, depuis hier, baissé ses prix pour l’Internet à haut débit (Adsl) de 50%. C’est ce qu’a déclaré, hier, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Boudjemaâ Haïchour, lors d’une cérémonie célébrant la Journée nationale de l’Internet, instituée récemment et coïncidant avec le 20 avril de chaque année.
    La baisse des prix de l’Adsl fait d’Algérie Télécom le groupe le moins cher dans les pays du Maghreb et parmi les plus abordables au monde en matière d’Internet. Boudjemaâ Haïchour a souligné que «1541 communes à l’échelle nationale sont équipées d’Adsl.» L’objectif de son département est de couvrir l’ensemble du territoire national. La réduction des prix d’accès à l’Internet a touché aussi les entreprises.
    Il a indiqué, à l’occasion de sa présence à l’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumediene (Usthb) que «l’Internet à haut débit sera aussi présent dans les facultés des universités algériennes.» Ce qui permettra aux étudiants et aux chercheurs d’avoir un accès direct aux nouvelles découvertes et connaissances dans le monde. Dans ce sens, Boudjemaâ Haïchour a indiqué que «30.000 professeurs de l’enseignement supérieur seront dotés d’un PC avec un modem Adsl à un prix raisonnable». Par ailleurs, il a souligné que le projet de la téléphonie cellulaire de troisième génération (3G) est en cours d’élaboration. Le ministre a déclaré qu’un «appel d’offres international, assorti d’un cahier des charges, sera lancé prochainement.»
    La téléphonie mobile de troisième génération va permettre l’accès à l’Internet à partir d’un portable configuré à l’image et au son, ainsi qu’aux chaînes de télévision satellitaires. Concernant l’identification de puces anonymes, le ministre des TIC a estimé qu’il est nécessaire de renouveler l’échéance fixée pour l’opération. Cette échéance est fixée pour le 1er mai prochain. Il a précisé, to^^^^ois, que la décision de prolonger le délai est du ressort de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications. L’application de la décision de suspendre les puces téléphoniques non identifiées concerne plus de 5 millions d’abonnés, tous opérateurs confondus, selon le directeur général de Watanya Télécom Algérie (WTA), Joseph Ged. Les représentants des entreprises de téléphonie mobile ont indiqué, récemment, qu’ils ne possédaient pas les moyens pour satisfaire les milliers de clients qui se présentent quotidiennement à leurs points de vente et distributeurs pour régulariser leur situation. A la fin de février dernier, le président du conseil de l’Artp, Mohamed Belfodil, avait demandé aux opérateurs de téléphonie mobile d’identifier, avant la fin du mois d’avril, l’ensemble de leurs abonnés. L’Algérie compte actuellement quelque 28 millions d’abonnés de la téléphonie mobile contre 86.000 en 2000.

    Wassila BENHAMED
    Algérie Télécom baisse de 50% ses tarifs d’accès à l’Internet
    Par Samir Azzoug
    La Tribune


    Algérie Télécom casse les prix de la connexion haut débit à l’Internet. A travers sa filiale Djaweb, le groupe opère une baisse conséquente des tarifs sur ses offres résidentielles et professionnelles.
    En général, l’abonnement à la gamme des accès haut débit ADSL est réduit de 50% depuis hier, dimanche 20 avril. Grâce à cette opération, les citoyens peuvent surfer sur la Toile à partir de 400 DA. Sous le slogan «le haut débit pour tous», le groupe Algérie Télécom vise à «démocratiser l’accès aux sources de la connaissance» comme l’a expliqué le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Boudjemaa Haïchour, présent hier à l’université de Bab Ezzouar pour la cérémonie d’ouverture de la Journée nationale de l’Internet. Ainsi, et à titre d’exemple, grâce à cette baisse des tarifs, la connexion de 128 kbps illimitée passera de 1 300 à 590 DA TTC. La ligne ADSL professionnelle est fixée à 6 600 DA TTC pour une souscription mensuelle de 256 mbps illimitée au lieu de 13 200 DA TTC. «Ce sont les tarifs les plus bas au Maghreb et des plus abordables dans le monde», affirme le ministre qui soutient que cette formule a été adoptée pour cibler «les bourses les plus modestes».
    «Et un effort supplémentaire sera fait pour les universitaires [professeurs, étudiants en informatique et électronique]».
    Sur sa lancée, M. Haïchour fait un tour d’horizon sur les réalisations de son secteur en matière d’avancées dans le domaine des TIC. Apparemment très satisfait, le ministre rappelle que les 1 541 communes que compte le pays ont reçu l’ADSL.
    «L’Algérie possède le réseau multiservice (RMS) qui est une autoroute de l’information. Il y a 48 000 km de fibres optiques et tout est réuni pour le lancement de la 3G», énumère-t-il. Sur ce dernier point, il informe que le «conseil ministériel qui s’est réuni dernièrement a donné son feu vert pour lancer les appels d’offres concernant la troisième génération des téléphones cellulaires».
    Par ailleurs, dans le cadre du programme «Ousratic», des ordinateurs portables seront proposés à 10 000 DA ainsi qu’un pack ADSL à un prix réduit. Au stade de concertation, cette offre, qui se fera dans la mesure du stock disponible, n’est pas encore d’actualité. «Algérie Télécom est une entreprise, elle doit penser à son budget. Et il faut savoir que cette opération n’est pas budgétisée par l’Etat. Elle se fera grâce à des montages entre AT et des banques, des compagnies d’assurances… Le ministère aura la responsabilité sur le caractère technique des PC», précise M. Haïchour. Rappelons qu’Algérie Télécom compte 11 millions de clients tous services confondus, selon M. Mouloud Djazaïri, P-DG du groupe, et 26 000 travailleurs, dont 40% sont des ingénieurs et des techniciens.
    En marge de la cérémonie d’ouverture des manifestations pour la Journée nationale de l’Internet, le ministre, interrogé sur la nécessité de proroger l’échéance fixée pour l’identification des puces anonymes, déclare : «Nous avons déjà dit dernièrement que si la prorogation était nécessaire, on prolongera. Aujourd’hui, il me semble que c’est nécessaire.»
    Par ailleurs, l’USTHB, qui fête son 34e anniversaire, prévoit un programme de festivité qui s’étalera jusqu’au 24 avril 2008. Des expositions scientifiques, culturelles et sportives sont ainsi organisées dans l’enceinte de l’université.

    S. A.

    L’offre est en vigueur depuis hier
    Algérie Télécom baisse ses tarifs Internet de 50 %
    Par Safia Berkouk
    Jeune Independant

    Une baisse de 50 % sur les tarifs d’accès à l’Internet pour les clients résidentiels, institutionnels et les entreprises a été annoncée hier par Algérie Télécom (AT) à l’occasion de la célébration d’une journée nationale de l’Internet à l’université des sciences de la technologie Houari-Boumediene. Cette réduction substantielle concernera l’ensemble des offres commercialisées par Djaweb, la filiale Internet d’AT, et ce quel que soit le débit de connexion demandé par le client.

    A titre d’exemple, la connexion 60 heures par mois pour un débit de 128 kilobits qui coûtait 800 dinars passe désormais à 400 dinars, alors qu’une connexion de 512 kb en illimité passera de 3 900 dinars à 1 950 dinars. L’annonce a été faite par le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Boudjemaâ Haïchour qui a expliqué que cette décision entre dans «le cadre de la démocratisation de l’Internet haut débit». Il s’agit des tarifs les plus bas du Maghreb puisqu’ils sont désormais de «20 % moins cher qu’au Maroc ou en Tunisie», a souligné M. Ahmed Kehili, directeur général de Djaweb. Selon lui, les abonnés à l’ADSL de Djaweb représentent 75 % du nombre global des connexions ADSL au niveau national, soit 250 000 abonnés ADSL sur 330 000 enregistrés. Algérie Télécom dispose d’un important gisement de bande passante avec 48 000 km de fibre optique, et ce potentiel «doit être mis en valeur», a déclaré le ministre. A ce propos, le P-DG d’AT, M. Mouloud Djaziri, a affirmé que les plates-formes exploitées par Djaweb «permettent la couverture de tout le territoire national avec une capacité globale dépassant 1 million d’accès et supportent les technologies Internet haut débit XDSL les plus récentes avec des débits allant de 2 à 52 mégabits/seconde».
    Grâce à la révision des tarifs, le nombre d’abonnés de Djaweb devrait être revu à la hausse, même si deux problèmes de taille persistent, à savoir l’accès aux ordinateurs et le développement du contenu. L’opération Ousratic lancée en grande pompe et qui avait pour objectif d’équiper 6 millions de foyers en PC d’ici à 2010 semble aujourd’hui marquer le pas. Interrogé sur la question, le ministre a refusé de communiquer les chiffres exacts sur le nombre des personnes ayant jusqu’à aujourd’hui bénéficié de cette opération, estimant que cette donne sera disponible «avec la fin du recensement». Il a, d’autre part, tenu à préciser que cette opération «n’est pas budgétisée par l’Etat car elle ne figure pas dans ses projets structurants». Pour contourner l’échec d’Ousratic, le ministre a indiqué qu’il y a actuellement une réflexion pour trouver une formule qui permettrait aux petites bourses et autres étudiants d’acheter des PC portables et d’accéder à l’Internet à des prix raisonnables. C’est dans ce cadre qu’AT prépare actuellement un projet pour le lancement, en collaboration avec un partenaire spécialisé dans l’assemblage des micro-ordinateurs, d’un LapTop dont le prix ne dépasserait pas 10 000 dinars équipé d’un pack ADSL à tarif réduit.
    Quant à la problématique du contenu, le ministre a estimé que «le projet de e-gouvernement et la connexion à l’ADSL des 1 541 communes du pays sont un prélude pour le développement du contenu en ligne à grand volume».
    En marge de la conférence, le ministre a rappelé que l’appel d’offres international pour la mise en vente de licences 3G sera lancé avant la fin de ce mois et sera suivi par la finalisation du cahier des charges y afférent. Il a, par ailleurs, ajouté, concernant le dossier des puces anonymes, que l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications semble avoir «compris la préoccupation des opérateurs» qui réclamaient une prolongation du délai du 30 avril. Il n’a to^^^^ois avancé aucune nouvelle date butoir pour la finalisation de l’opération d’identification. S. B.

  3. #3
    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Kouba
    Messages
    583
    Remerciements
    11
    Remercié 9 fois dans 7 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut

    Internet L'ADSL, 50% moins cher
    Qutoidien d'oran
    par Z. Mehdaoui


    Le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication (PTic), Boudjemâa Haïchour, a annoncé hier, que l'ADSL haut débit sera moins cher de 50% . Cette décision de réduire de moitié le prix de la connexion à l'Internet est motivée, note le ministre, par le souci de permettre l'introduction du haut débit dans un maximum de foyers.

    Intervenant, hier, à l'université des sciences et des technologies Houari Boumédiène de Bab Ezzouar (USTHB), à l'occasion de la journée nationale de l'Internet, Boudjemâa Haïchour fera, également, savoir que son département planche actuellement sur une étude qui permettra prochainement aux citoyens d'acquérir un micro portable pour la modique somme de 10.000 DA (1 million de centimes).

    Il faut savoir que la décision de revoir à la baisse le prix de l'ADSL est entrée en vigueur à partir d'hier dimanche. Avec cette baisse substantielle, affirme le ministre, les prix de l'ADSL, en Algérie, sont les plus bas au Maghreb et parmi les plus abordables au monde.

    Ainsi le 128 kbs 60h passe à 400 DA par mois alors qu'il était à 800 DA. Tout comme le 1 MB illimité est passé à 1.850 DA et 1 MB illimité Ousrtaic est ramené à 1.300 DA par mois alors qu'auparavant, ils faisaient le double de ce prix.

    «L'Algérie a réalisé des progrès remarquables en matière de télécommunication», s'est félicité Haïchour, en rappelant qu'il existe, aujourd'hui, à travers le territoire national plus de 1.500 communes qui sont branchées à l'ADSL. Cela, note le ministre des PTic, n'aurait pu avoir lieu sans les réformes qui ont été engagées dans le secteur. Il fera savoir, à cet effet, que toutes les conditions sont, aujourd'hui, réunies pour l'introduction massive du haut débit. Mais ce que ne dit pas, cependant, le ministre c'est que les politiques engagées jusqu'ici pour amener le citoyen à s'intéresser davantage à l'Internet n'ont pas apporté leurs fruits puisqu'il existe seulement, d'après des statistiques officielles, un peu plus de 5% de la population qui sont abonnés à l'ADSL.

    A ce sujet, le ministre a annoncé, hier, qu'un «observatoire de l'information» sera prochainement installé pour évaluer annuellement le développement des technologies de l'information et de la communication dans notre pays.

    Boudjemâa Haïchour a exhorté, par ailleurs, les participants à la «journée nationale de l'Internet» à ne pas regarder les points noirs et à prendre un peu en considération ce qui a été réalisé dans le secteur. «Algérie Telecom (AT) a misé objectivement sur une politique de développement qui s'appuie sur l'innovation et les partenariats stratégiques basés sur le principe «gagnant-gagnant» avec des opérateurs étrangers et/ou nationaux et des équipements ayant capitalisé des compétences et des expériences dans des domaines clés», a indiqué, pour sa part, lors de son intervention, M. Mouloud Djaziri P-DG du groupe AT. Ce dernier soulignera que les potentialités du groupe Algérie Télécom, la position géostratégique de l'Algérie ainsi que l'essor de développement économique et social que connaît le pays, aujourd'hui, constituent «des atouts majeurs pour l'investissement durable».

    Enfin il y a lieu de souligner, sur un autre chapitre, que les délais accordés par les opérateurs de téléphone mobile pour l'identification des détenteurs de lignes vont être prorogés. C'est du moins ce qu'a suggéré, hier, Boudjemâa Haïchour. Il a estimé, à cet effet, nécessaire de proroger l'échéance fixée au 1er mai prochain pour l'identification des puces anonymes.

    To^^^^ois le ministre des TIC a tenu à préciser que la décision relève du ressort de l'Autorité de régulation de la poste et télécommunication qui détient seule cette prérogative.

    Actualités : INTERNET EN ALGÉRIE
    Les prix baissent de 50 %
    Le soir d'Algérie


    Les tarifs de connexion à internet baissent de 50 % à compter d’aujourd’hui. L’annonce a été faite par le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication lors de la célébration de la désormais journée nationale de l’internet haut débit, soit le 20 avril. En d’autres termes, une connexion illimitée à la formule 128 kilo/bits qui revenait jusque-là 1 300 DA par mois, est désormais facturée à 650 DA.
    Il est à noter que cette réduction est valable pour tous les types d’abonnements existants en Algérie et qu’avec ces nouveaux tarifs, l’Algérie dispose de l’offre la moins chère à l’échelle des pays du Maghreb et la plus abordable au monde. Il s’agit, selon Boudjemaâ Haïchour, d’une nouvelle étape dans le processus d’ouverture aux nouvelles technologies de l’information. Les efforts tarifaires vont certainement participer à l’élargissement du parc des utilisateurs d’internet, qualifié de faible par les experts. En effet, il a été signalé que beaucoup de foyers en Algérie disposent d’un ordinateur mais qui n’est pas toujours relié à internet. La baisse de 50% des tarifs de connexion à internet fait partie d’une série d’autres mesures dévoilées par le ministre des TIC. C’est notamment le cas du lancement prochain (vers le 15 mai) d’une nouvelle formule dans le programme Ousratic. Il s’agit d’une solution qui prévoit un pack doté d’un ordinateur portable et d’un abonnement à internet. La nouveauté est que le PC en question ne coûte que 10 000 DA. Ce dernier est assorti d’une connexion à Internet d’une vitesse de 1 méga pour seulement 1 000 DA par mois. A noter qu’actuellement, l’abonnement de 1 méga est facturé à 16 000 DA, les 50 % de réduction comprises. Pour ce qui est du PC portable vendu à 10 000 DA dans le cadre d’Ousratic, il a été expliqué qu’il sera doté d’un logiciel open source (Linux). Ceci explique son prix abordable sachant que les logiciels d’exploitation en open source de Linux sont gratuits. S’il est vrai que les PC portables de Linus ne permettent pas un usage pointu, ils n’en restent pas moins valables pour un usage lambda. Il est à préciser que ces PC sont actuellement en phase test. Haïchour, par ailleurs, a annoncé la création d’un observatoire national des technologies de l’information et de la communication qui aura pour mission de suivre l’évolution des TIC en Algérie et la réduction de la fracture numérique. Il est à noter que dans le cadre du développement du Eécole, il sera prochainement procédé à l’introduction on line d’un contenu didactique pour les différentes phases de scolarisation. Il a enfin été annoncé que toutes les communes du pays (1 454) sont reliées à l’internet haut débit. Ce qui fait que l’Algérie est le seul pays arabe à avoir toutes ses communes reliées à internet. En France, seuls 57 % des communes sont connectées au web.
    N. M.

    INTERNET
    Algérie Télécom réduit les prix de l’ADSL de 50%
    Liberte


    ●● Le groupe Algérie Télécom (AT) vient de baisser ses prix pour
    l’Internet à haut débit (ADSL) de 50%, a annoncé, hier, à Alger, le
    ministre de la Poste et des Technologies de l’information et
    de la communication, M. Boudjemaâ Haïchour. Cette décision, qui a pris effet à partir d’hier, fait que les prix algériens de l’ADSL seront les plus bas du Maghreb et parmi les plus abordables au monde, a indiqué M. Haïchour lors d’une cérémonie célébrant la Journée nationale de l’Internet, instituée récemment et coïncidant avec le 20 avril de chaque année. M. Haïchour a
    annoncé, lors de cette cérémonie tenue à l’université des sciences et
    des technologies Houari Boumedienne, qu’AT envisage de
    mettre prochainement sur le marché national des micro-ordinateurs portables à un prix ne dépassant pas les 10 000 dinars. Ces PC (Personel Computer) seront également dotés d’un pack d’Internet àhaut débit (ADSL) à des prix
    concurrentiels, a-t-il ajouté. Il a aussi fait savoir que son département ministériel étudie la possibilité d’offrir aux enseignants du
    supérieur des micro-ordinateurs et une connexion à l’Internet à haut
    débit à “des prix symboliques”.

  4. #4
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    kouba
    Messages
    1 993
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut

    un projet de pc portable a 10.000 DA mais il est fous
    le olpc fais plus que 10.000 da
    walah raho yatmasskhar bina une 2 fois car la première est la baisse du prix za3ma 50%
    mais il vole l'argent on disont que li fet met

Discussions similaires

  1. [Algérie Télécom] Baisse des tarifs de la connexion ADSL
    Par Hicham dans le forum ADSL Algérie
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/12/2013, 08h53
  2. La PS3 baisse de prix
    Par Cisla dans le forum Consoles de salon
    Réponses: 16
    Dernier message: 29/08/2011, 15h37
  3. Réponses: 9
    Dernier message: 26/05/2009, 21h09
  4. baisse de prix de l'ADSL
    Par shincus dans le forum ADSL Algérie
    Réponses: 86
    Dernier message: 05/04/2008, 19h28
  5. Baisse des prix des CPU Intel 65 nm
    Par salimdz dans le forum Hardware (Matériel)
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/03/2008, 19h25

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon