Nokia
Il faut sauver la planète terre !
06 février 2008
Cliquer ici pour agrandir

Le constructeur finlandais Nokia adhère au programme « Climate Savers » du WWF, l'une des plus importantes organisations de préservation de l'environnement au monde. Nokia s’engage en effet à consolider ses performances environnementales en améliorant le rendement énergétique et en réduisant les émissions de CO2 sur l'ensemble de ses activités. Il entend réaliser de nombreuses économies d'énergie, notamment en divisant de moitié l'énergie de réserve utilisée par ses chargeurs de téléphones mobiles, en recourant à de l'électricité verte pour alimenter 50 % de ses centres d'ici 2010 et en réduisant les besoins énergétiques globaux de ses sites de 6 % d'ici 2012. (Par Saïd Elyan)


Ces objectifs s'inscrivent dans la stratégie Nokia déjà existante et consacrée au changement climatique. « WWF se félicite des engagements pris par Nokia dans le cadre du programme « Climate Savers » pour réaliser d'importantes économies d'énergie dans ses propres opérations et de par l'utilisation de ses produits », déclare James P. Leape, Directeur général de WWF International. « Lorsqu'une marque mondiale s'adressant à une palette d'utilisateurs aussi étoffée nous rejoint avec des actions engagées en faveur du climat, cela renforce le message selon lequel nous devons et nous pouvons agir globalement et rapidement sur la question du changement climatique. »

Alors que Kirsi Sormunen, Vice-présidente de la division Environmental Affairs chez Nokia ajoute: « En tant que plus grande entreprise d'appareils mobiles au monde, il est de notre responsabilité de trouver des moyens de traiter la question du changement climatique. Il ne s'agit pas de tout changer, mais juste de petites choses de tous les jours qui, élargies à l'ensemble de nos opérations ou aux quelques 900 millions de personnes utilisant des appareils Nokia dans le monde, peuvent jouer un rôle majeur. Par ailleurs, cette nouvelle ligne de conduite s'inscrit logiquement dans notre stratégie commerciale, car elle encourage le développement de nouveaux moyens de devenir plus performants et plus innovants. »

Nokia entend lutter contre le spectre du réchauffement de la planète via deux principaux axes. A savoir le rendement énergétique des produits ainsi que les bureaux et sites et enfin le recours à l’énergie verte. Puisque environ deux tiers de l’énergie consommée par un téléphone mobile pendant son utilisation sont perdus lorsque le téléphone est entièrement chargé et débranché, mais que le chargeur reste branché au secteur en mode « sans charge ».

Sur les neuf dernières années, Nokia a réduit l'énergie moyenne « sans charge » utilisée par ses chargeurs de plus de 50 %. Sachant que ses chargeurs les plus performants consomment seulement un dixième de l'énergie utilisée par les chargeurs les plus courants. Nokia a pour objectif de réduire la consommation moyenne d'énergie « sans charge » de 50 % d'ici fin 2010. La société transmettra également des rappels aux utilisateurs les invitant à débrancher leur chargeur de la prise secteur une fois le téléphone complètement chargé sur l'ensemble de sa gamme de produits d'ici fin 2008.

Concernant les bureaux et site il faut savoir qu’entre 2003 et 2006, les projets d'économies d'énergie menés dans les centres Nokia en Europe, sur le continent américain et en Chine ont permis de réduire la consommation énergétique globale de l'entreprise de 3,5 %. Nokia se fixe aujourd'hui de réaliser 6 % d'économies d'énergie supplémentaires entre 2007 et 2012 comparé au bilan de 2006.

source : http://www.mobilealgerie.com/modules...rticle&sid=769