Date butoir de l’opération d’identification des puces
Haïchour estime nécessaire sa prorogation
20 avril 2008
Cliquer ici pour agrandir

Le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Boudjemaâ Haïchour, a estimé nécessaire de reculer la date butoir pour l’opération d'identification des puces téléphoniques anonymes par les trois opérateurs. (Par Elias B)


« Il est nécessaire de proroger l’échéance de l’opération d’identification, fixée pour le 1er mai prochain », a souligné Haïchour lors de cette cérémonie de célébration de la Journée nationale d’Internet, organisé aujourd’hui à l'université des sciences et technologies « Houari-Boumédienne ».

Il a pris to^^^^ois, le soin de préciser que la décision de prolonger le délai est du ressort de l'Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications (ARPT). Selon Joseph Ged, directeur général de Wataniya Télécom Algérie (WTA), ce sont plus de 5 millions d'abonnés, tout les opérateurs confondus, qui sont concernés par l'application de la décision de suspendre les puces téléphoniques non-identifiées.

Des responsables des trois opérateurs, ont mis en avant récemment, leurs insuffisance de moyens pour satisfaire les milliers de clients qui se présentent quotidiennement à leurs points de vente et distributeurs dans le but de régulariser leur situation.

Pour rappel, c’est à la fin de février dernier, que la décision de fixer une date butoir pour l’identification des puces, est tombé. C’est le président du conseil d’administration de l'ARPT, Mohamed Belfodil qui l’avait annoncé.

source : http://www.mobilealgerie.com/modules...rticle&sid=881