Le différend opposant le fournisseur privé de l'Internet Eepad au groupe de télécommunication public Algérie Télécom change de terrain.
L'affaire est transférée par le provider privé Eepad à l'appréciation du tribunal, avons-nous appris auprès d'une source judiciaire proche du dossier. L'Eepad a déposé plainte contre Algérie Télécom pour avoir violé des clauses relatives à la nécessité d'assurer « la continuité de service en cas de litige », nous explique notre source. Selon elle, la loi du 5 août 2000 relative (...) - 2010-01-03 / 03. Economie, Leader

Lire la suite ...