Jusqu’en 1999, la RFC 1035 (manuel de référence) qui documente le protocole DNS, stipulait que la taille des paquets DNS ne pouvait dépasser 512 octets… Mais après cette date (1999 pour ceux qui suivent), la RFC 2671 a permis de supprimer cette limite, autorisant ainsi les paquets DNS plus volumineux.La plupart des équipement réseaux ont [...]

Pour en lire plus...