La cour de Sétif a rendu, hier, son verdict dans l'affaire Algérie Télécom en confirmant les peines prononcées par le tribunal de la même ville.
Ainsi les principaux accusés dans ce scandale, à savoir les deux ex-présidents-directeurs généraux d'Algérie Télécom, Slimane Kheireddine et Mouloud Djaziri, ont été condamnés respectivement à cinq et trois ans de prison. Le directeur des finances et de la comptabilité, Afadjen Boualem, a, quant à lui, écopé de trois ans d'emprisonnement. Poursuivis pour les (...)-2010-02-04/ 01. Actualité

Lire la suite ...