D’après Microsoft, le problème d’écrans bleus arrivant à Windows XP est causé par la conjonction d’une mise à jour et d’un malware, en l’occurrence le rootkit Alureon.



La semaine dernière, des utilisateurs de Windows XP s’étaient plaints du retour des « écrans bleus de la mort » après la mise à jour mensuelle de leur système d’exploitation. Il apparaissait rapidement que le problème venait du correctif KB977165, censé corriger la faille vieille de 17 ans découverte trois semaines auparavant.
Après une investigation plus poussée, Microsoft est cependant arrivé à la conclusion que tout cela n’était pas uniquement la faute de sa mise à jour. Le problème intervenait sur les ordinateurs de personnes installant cette KB977165, mais qui étaient à la base déjà infectés par un malware. En l’occurrence le rootkit Alureon. C’est ce qu’explique dans un billet sur le blog Microsoft Security Response Center Mike Reavey, directeur de cette branche de Redmond, en ajoutant qu’un outil de détection et de suppression de ce rootkit était en préparation et serait proposé dans les prochaines semaines.
Ce pourrait être par Microsoft mais aussi par un éditeur de sécurité, car plusieurs d’entre eux planchent conjointement à l’éditeur de XP sur ce problème. Ensuite seulement, la mise à jour qui poise des soucis d’écrans bleus sera reproposée aux utilisateurs de Windows XP. (Eureka Presse)

Source