Puce tri-cœurs: la botte secrète d'AMD face à Intel ?

Jean-Baptiste Su, dans la Silicon Valley - 18/09/2007 17:25:00

AMD a dévoilé lundi soir un processeur tri-cœurs. Grâce à cette puce, il entend prendre de court Intel, en terme de prix et de performance

Alors que sa puce quadri-cœurs pour PC (Phenom) est attendue début décembre, AMD en prévoit maintenant une version limitée à trois cœurs ! Pour le fondeur californien, cette stratégie originale est l'occasion rêvée de percer sur le marché des puces embarquant plus de deux cœurs. « La transition vers les processeurs bi-cœurs est quasi-terminée, alors que celle vers les quadri-cœurs tarde à cause des prix encore trop élevés. Il y a donc un marché pour un produit intermédiaire », estime Nathan Brookwood, analyste chez Insight64. Selon le cabinet d'analyse Mercury Research, les puces quadri-cœurs représentent moins de 2% du marché des processeurs pour PC.

Même si AMD reste muet sur les tarifs du Phenom X3, le constructeur a tout de même confirmé qu'ils seront situés entre ceux du bi-cœurs (X2) et quadri-cœurs (X4). D'un point de vue technique, le processeur tri-cœurs n'est rien d'autre qu'un quadri-cœurs avec un cœur désactivé, soit en raison d'un défaut de fabrication, soit réalisé volontairement durant le processus de fabrication. Il en va d'ailleurs de même pour le Phenom X2, qui aura deux cœurs désactivés. « Cela permet de ne pas jeter à la poubelle des puces qui ont juste un défaut au niveau de leurs cœurs. C'est donc bon pour les marges d'AMD et négatif pour Intel cette qui sera obligé de baisser le prix de ses quadri-cœurs d'entrée de gamme », poursuit l'analyste.

Les performances du Phenom X3 devraient se rapprocher des performances du quadri-cœurs, étant donné le peu d'applications qui savent aujourd'hui exploiter les quatre cœurs d'un processeur. En revanche, selon AMD, les éditeurs de logiciels, notamment de jeux vidéo, seraient déjà familiers du fonctionnement des puces tri-cœurs, grâce notamment au succès de la console de jeu de Microsoft, la Xbox 360, qui renferme un processeur tri-cœurs développé par IBM. De son côté, Intel ne pourra pas proposer de produits concurrents en raison de l'architecture limitée de son Core 2 Quad, qui est une juxtaposition de deux puces bi-cœurs. « L'architecture des puces d'Intel ne permet pas d'éteindre les cœurs individuellement », confirme Nathan Brookwood.

source : http://www.lexpansion.com/economie/a...el_126273.html