Partenariat n Cet accord va permettre à Algérie Télécom d’introduire de nouvelles technologies de pointe en vue d'assurer le développement, la modernisation et les meilleures conditions d'exploitation de ses infrastructures.

«L'Algérie doit rester réactive aux évolutions rapides des nouvelles technologies, et doit répondre à la demande en matière de nouveaux services et de nouvelles technologies», a plaidé le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, affirmant qu'une telle convention fera également diversifier et améliorer la qualité des offres de services d’AT. «Ce partenariat fait d’AT un intégrateur de solutions et va lui permettre de répondre dans des délais courts aux demandes des institutions, des entreprises nationales pour la demande d'interconnexion de sites nationaux et régionaux, la mise en place d'Intranet sécurisé, la fourniture de solutions de téléphonie IP», a indiqué le P-DG du groupe, Mouloud Djaziri. Quel est l’objectif visé par ce partenariat ? Sur ce point, le numéro un d’AT a fait savoir qu’il s’agit du transfert de compétences au profit des équipes d'Algérie Télécom dans la définition des besoins des clients institutionnels, la mise en place de solutions optimisées, leur déploiement et le support après-vente. «Le volet formation sera le pivot de ce partenariat puisqu’un programme spécial ciblera les forces de vente et les compétences techniques d’AT. Celles-ci bénéficieront des programmes de la Cisco Managd Services Univrsity, ou encore des formations à la carte dispensés par l’Ecole nationale de la poste et des télécommunications où siège l'Académie régionale des réseaux Cisco dans notre pays», explique-t-il. Dans le même sillage, l’autre partie contractante, Cisco, par le biais de son directeur régional pour l'Afrique et le Moyen-Orient à Cisco, Ziad Mortaja, a souligné qu’à la faveur de cette coopération, il sera question du lancement d'une formation au profit de 30 ingénieurs du groupe AT, dès la semaine prochaine. «Les ingénieurs d’Algérie Télécom, à l’issue de ce stage, vont passer un examen de certification pour obtenir un diplôme et renforcer, ainsi, les compétences de l'opérateur historique», note-t-il. A la question de savoir le montantant exact de cette coopération, le président-directeur général d’AT a affirmé qu’AT va bénéficier d'une réduction de 40% sur le prix initial pour toutes les solutions. Par ailleurs, dans un document remis à la presse, AT a précisé que plusieurs projets d'envergure nationale sont en cours d'élaboration avec Cisco. Il s’agit notamment des domaines financiers, bancaires, de la formation et des réseaux nationaux de communication, permettant ainsi à des organismes et institutions nationaux d'interconnecter toutes leurs agences ou représentations à l'échelle nationale.
Source : Infosoir.