Algérie : l’armée veut fabriquer ses propres drones

L’armée nationale populaire (ANP) engagée depuis quelques années dans un processus de modernisation entend fabriquer à terme ses propres drones. C’est du moins ce qu’il a été dévoilé à des journalistes conviés, lundi 12 mai, à une visite au sein de la prestigieuse Ecole militaire polytechnique de Bordj El Bahri, à l’est de la capitale.

Destinés à la lutte contre les feux de forets et à l’usage contre les catastrophes naturelles (tremblements de terre, inondations…), selon les explications d’un officier, ces drones, des quadri-rotors, font l’objet d’une finalisation au sein du laboratoire de robotique de l’école. Les étudiants chercheurs en charge du projet sont actuellement à un stade avancé de l’analyse des réactions en vol et de l’efficacité des caméras embarquées à bord, selon la même source.

Inaugurée en 1947 par les Français, l’Ecole militaire polytechnique formait dans un premier temps des mécaniciens de l’aviation. Depuis 1967, époque ou elle passe sous la tutelle de l’ANP, elle est devenue le vivier de l’armée. Elle forme notamment des ingénieurs dans la mécanique, l’informatique, l’ingénierie électrique et la chimie. Mais au-delà de son rôle de pôle scientifique d’excellence, l’école est réputé pour avoir abrité de grandes réunions d’officiers supérieurs de l’armée et au cours desquelles de grandes décisions pour l’avenir du pays ont été prises. En 1992, c’est là que la décision fut prise de « faire démissionner » l’ex président Chadli Bendjedid après l’éclatante victoire de l’Ex Fis au premier tour.

source : http://www.toutsurlalgerie.com/alger...ones-3465.html