Algérie Télécom s’assure les services de Cisco
Objectif : devenir un opérateur majeur dans la région
10 mai 2008
Cliquer ici pour agrandir

Le groupe Algérie Télécom et Cisco ont signé, jeudi à Alger, une convention de partenariat qui vise à contribuer à mettre en place un réseau de nouvelle génération bâtis sur les nouvelles technologies IP, au sein des structures de l’opérateur historique (Par Elias B).


Pour Mouloud Djaziri, Président-Directeur général du Groupe Algérie Télécom, ce partenariat fait entrer Algérie Télécom dans le club restreint des opérateurs de télécommunications intégrateurs de solutions Cisco.

Grâce à une telle option Algérie Télécom peut devenir, à moyen terme, un opérateur majeur dans la région, un opérateur dont la démarche sera axée sur la ressource humaine et le développement de son réseau de transport et de services, a-t-il ajouté. Etaient présents à la cérémonie de signature, Boudjemaâ Haïchour, Ministre de la Poste et des technologies de l'information et de la communication, et Ryad Mortadja, Directeur général de Cisco pour le Maghreb et le Levant ainsi que le Directeur Cisco Algérie.

« Les solutions technologiques proposées par notre partenaire constituent un point d’entrée indispensable pour pouvoir analyser en profondeur l’univers des Technologies de l’Information et de la Communication », a-t-il souligné, Le conseil et la formation générés par ce partenariat contribuent pleinement, selon M. Djaziri, à assurer le transfert du savoir faire aux personnels du Groupe Algérie Télécom, à améliorer leurs performances de management et leur adaptation aux exigences de la concurrence imposée par le marché.

Le partenariat prévoit que Cisco assure l’accompagnement sur le plan technologique, de la formation et de l’amélioration de ses revenus par la mise en place de nouveaux services, au sein d’AT.

Le premier responsable du l’opérateur historique profiter de l’occasion pour faire le point sur les atouts du groupe. Ainsi, AT dispose d’un réseau terrestre qui totalise plus de 40 000 Km en faisceaux hertziens numériques (FHN) et 30 000 Km de fibre optique en technologies (SDH et DWDM). Pour les réseaux GSM et satellitaire, le premier couvre 96,7% du territoire national avec 19 MSC et plus de 4000 BTS et le second, connecté à plusieurs satellites tels que Intelsat, PANAMSAT, ARABSAT, EUTALSAT et bientôt à RASCOM (Satellite régional africain), assure une couverture globale du pays et peut honorer le raccordement d’environ 2500 stations VSAT pour les services de téléphonie et de l’Internet.

Pour les ressources Internet, les plateformes exploitées par AT Djaweb, filiale Internet du Groupe Algérie Télécom, permet la couverture de tout le territoire national et supporte les technologies Internet haut débit xDSL les plus récentes. Ces plateformes ont été dimensionnées pour fournir une gamme de services à valeur ajoutée tels que la VoIP, VoD (Vidéo on demand) et IPTV.

Outre l’accès, les plateformes d’AT Djaweb offrent également les services de messageries électroniques, l’hébergement de sites, le transit de trafic IP à l’International avec une bande passante d’une capacité totale de 3,2Gbits et 205 liaisons d’accès et le service de cartes prépayées pour l’accès et le e-Learning.

Par ailleurs, le groupe Algérie Télécom possède un portefeuille complet d’activités (Fixe mobile, Internet et Satellites) tourné vers tous les segments de clientèle (grand public, PME/PMI, Grandes entreprises, Institutions d’Etat et Opérateurs) et tous types d’usages (personnels, domestiques et professionnels) dans la plupart des contextes (domicile, bureau, déplacement, mobilité). Ces actifs lui donnent les meilleurs atouts pour répondre aux attentes des clients et développer une offre intégrée de services de communications.

M. Dajziri indiquera qu’une nouvelle liaison reliant Oran à Valence viendra sécuriser et augmenter les capacités reliant l’Algérie à l’Europe, dans le cadre du plan ORSEC.

source : http://www.mobilealgerie.com/modules...rticle&sid=928