Le secteur des services en Algérie
“25% de la richesse nationale”

La seconde édition du Salon Exposervices a été inaugurée, hier, au Palais des expositions des Pins-Maritimes. Il s’agit, selon les responsables de Capedes Agency, organisatrice de l’événement, d’un programme d’exposition et d’information sur les différentes activités liées au secteur des services, notamment les banques, assurances, entreprises de transport, agences de voyages, bureaux d’études, écoles de formation…

un secteur qui produit plus de 50% de la valeur ajoutée dans le monde. Sa contribution à l’économie nationale, en revanche, reste faible et ne dépasse pas 25%.

Un retard flagrant est de ce fait enregistré dans ce domaine, considéré de par le monde comme le pourvoyeur d’emplois et créateur de richesses. Le salon donne ainsi l’opportunité aux opérateurs de montrer l’importance du secteur tertiaire dans une économie. Cette manifestation met en valeur également les perspectives prometteuses que recèle le secteur.

Trente-sept exposants ont pris part à Exposervices sur une superficie de 800 m2 au pavillon G de la Safex. Parmi eux, on note la participation de Kenza Call Center (KCC), une société spécialisée dans la gestion des services clientèle. KCC est un spécialiste de la relation client en émission et réception d’appels à destination des professionnels et des particuliers. Créée en 2006, cette entreprise, qui emploie 32 personnes, a pour mission de décharger d’une manière efficace ses clients de la gestion de leurs prospects avec un rapport qualité-prix appréciable. KCC propose des solutions en émission d’appels telles que la prise de rendez-vous, les réservations, le télémarketing, la télévente, la prospection, les enquêtes-sondages… En réception d’appels, elle assure l’avant-vente, la vente, l’après-vente et la fidélisation. Ses clients sont des institutions, des banques, des assurances et des consulats. Concernant ce dernier profil, KCC a concrétisé un partenariat avec le consulat général de France et celui de la Belgique.

Grâce à un logiciel créé par un ingénieur algérien, la gestion des rendez-vous, la demande de renseignements et autres sollicitations émanant des citoyens à destination de l’ambassade de France passent par ce call center. Désormais, finies les longues et interminables queues qui se forment devant le consulat général de France à Alger, à Oran et à Annaba ! Il suffit d’appeler un numéro et une opératrice prendra en charge la demande du citoyen désireux de prendre contact avec le consulat.

À travers un court entretien téléphonique de 4 à 6 minutes au maximum, une fiche contenant tous les renseignements liés au demandeur, à savoir, entre autres, son identité, la nature de la demande (visa, installation en France, regroupement familial…) est remplie concurremment, envoyée au consulat et sera prise en compte par un agent suivant un rendez-vous déjà fixé.

Cette technique, première du genre en Algérie, est réputée pour son efficacité et surtout sa rapidité. La personne qui appelle obtient, si certaines conditions sont remplies bien entendu, son rendez-vous au consulat au bout de trois jours au maximum. Ce qui a poussé les responsables de l’ambassade de France et de Belgique à solliciter les services de cette jeune société. D’autres ambassades ont, selon M. Belkacem Meguetounif, manager de KCC, exprimé leurs demandes, elles aussi, pour ce type de prestations.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....onale%E2%80%9D