Depuis la réforme de 2004 de la loi «*Informatique et Libertés*», la CNIL doit autoriser les traitements nominatifs visant à une identification biométrique. (...)

Lire la suite ...