Cette semaine, trois fournisseurs de commutateurs Ethernet vont dévoiler des produits visant à renforcer l'offre réseaux pour les datacenters et plus particulièrement à leur virtualisation. Ces équipementiers travaillent sur des évolutions techniques comme le 40 et 100 Gbits Ethernet, mais aussi des solutions logicielles.



*

Les annonces publiées indiquent que la problématique de commutation des datacenters continue à être importante, à mesure que la demande en virtualisation s'étend. Les centres de données et leurs milliers de serveurs, chacun hébergeant des machines virtuelles, nécessitent plus de bande passante et une gestion plus fine de la répartition de la charge de travail.

Avec son commutateur AN 7500, Arista apporte une première réponse à la demande croissante en bande passante. Son commutateur sur châssis vient compléter les racks 1/10Gbits existants pour connecter des serveurs au coeur de réseau des centres de données. Le switch 7500 à huit ports se présente comme un empilement de 11 racks avec une capacité de commutation 10Tbits et 384 ports Ethernet L2/L3 de 10 Gbits. Il surpasse ainsi l'ExaScale E1200 de Force10 et ses 140 ports de densité 10Gbits. Ce produit affiche une consommation de 13 watts par port - soit 25% de la consommation de son concurrent le plus «*vert*» - et un débit de 5,76 milliards de paquets par seconde par châssis. Ce type de performance, de même que la capacité de commutation à 10Tbits, devrait permettre au switch de supporter les interfaces Ethernet 40 et 100Gbits destinées à voir le jour dans le futur.

Des réponses techniques et logicielles

Jayshree Ullal, PDG d'Arista, ne sait pas si ces interfaces seront disponibles dans un futur proche ou plus lointain, mais il explique que ses laboratoires travaillent déjà au développement de modules 40 Gbits et qu'ils supporteront «*plus d'une ou deux interfaces ». Théoriquement, à 10Tbits, le 7500 pourrait soutenir 250 ports Ethernet à 40Gbits. *«*Si ce commutateur est tel qu'ils le présentent, il aura un impact énorme sur le marché du calcul haute performance et pourrait même changer la donne », indique Steve Schuchart de Current Analysis. A part la E-Series de Force10, les 7500 pourront concurrencer les Nexus 7010 de Cisco, les EX8216 de Juniper et les MLX-32 de Brocade. «*Le prix du 7500 d'Arista se situera à 140 000 dollars en prix de départ pour un coût global de configuration estimé à moins de 1 200 dollars par port filaire » indique la société.



Lire la suite ...