Facebook a secoué le monde des technologies en annonçant une série d’innovations majeures qui constituent, prises dans leur ensemble, un mouvement destiné à faire du web tout entier un web social et sémantique. Les rumeurs faisait état d’un simple bouton ‘Like’ : en lieu et place, Zuckerberg et son équipe ont révélé une nouvelle plateforme ambitieuse que l’on ne peut pas ignorer.

Les constituants de cette plateforme dessinent la vision d’un web social, personnalisé et sémantique, qui a été discuté par tous les spécialistes depuis que del.icio.us a lancé le web 2.0 en 2004. La vision de Facebook est à la fois minimaliste et globale, mais ne vous y trompez pas : son intention est bien de réduire à néant la concurrence, et d’utiliser ses centaines de millions d’utilisateurs pour prendre d’assaut le web tout entier.

Que l’on aime ou pas Facebook, il est important de comprendre ce que signifie cette évolution, ses conséquences sur les utilisateurs de Facebook, les éditeurs de sites web, le monde de la publicité, la concurrence et, bien sûr, Facebook lui même. Dans ce (long) billet, nous allons tenter, Alex et moi, de résumer les annonces de Facebook et d’anticiper les conséquences qu’elles auront sur les différentes acteurs du web d’autjourd’hui.

L’Open Graph de Facebook

Commençons par un aperçu rapide des nouveautés introduites par Facebook lors de la dernière conférence F8. Nous avons délibérément laissé de coté la monnaie virtuelle annoncée par Facebook, nous y reviendrons dans un prochain billet, mais vous vous en doutez, là aussi, l’introduction d’une monnaie sur un territoire de plus de 400 millions d’habitants n’est pas quelques chose d’anodin et sans conséquences.

Les widgets pour éditeurs

L’offre de Facebook consiste en une collection de plugins (ou plutôt de widgets au sens où l’on entend ce mot en France, des petits morceaux de fonctionnalités que l’on peut aisément ajouter à un site existant), un langage de marquage sémantique, et une API pour développeurs (pas de panique, on va tenter d’être clair).




Lire la suite ...