En dépit de l’interdiction de l’importation de la pièce automobile contrefaite, le marché algérien continue à faire face à la circulation de la pièce dite ‘’Taiwan’’ qui ne peine pas à trouver preneurs en raison de son prix mais aussi de sa disponibilité.

Pour la suite...