IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
Share |

Discussion: Création d’une usine automobile en Algérie

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Création d’une usine automobile en Algérie

    Création d’une usine automobile en Algérie

    Le constructeur connu dans trois mois

    Le nom du constructeur automobile étranger et le taux de participation de la partie algérienne devant prendre part à la création d’une usine d’automobile en Algérie seront connus en août prochain.

    C’est ce qu’a révélé Abdelhamid Temmar, ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements. Intervenant, jeudi, en marge d’une séance plénière du Conseil de la nation consacrée aux questions orales, le ministre a affirmé que les négociations sont en cours avec de grandes firmes européennes et asiatiques. Ces négociations porteront notamment sur le nombre de postes d’emploi à créer et le lieu de son implantation, dira-t-il. To^^^^ois, le ministre n’a pas soufflé mot sur l’identité du partenaire étranger. Les constructeurs français Renault et Nissan seraient à écarter puisqu’ils ont déjà opté, pour rappel, pour un investissement de l’ordre d’un milliard d’euros au Maroc. Selon M. Temmar, 40% des composantes du véhicule seraient réalisées sur place étant donné que l’Algérie, précise-t-il, possède une centaine de sociétés de sous-traitance industrielle qui traitent essentiellement avec des sociétés nationales spécialisées dans la construction de véhicules industriels. Interpellé sur le retard considérable enregistré par l’Algérie dans le domaine de la construction automobile, M. Temmar a imputé cette situation à la conjoncture difficile des années 1990. Il a rappelé, par ailleurs, que son département avait engagé des contacts avec deux sociétés internationales pour la fabrication des accessoires automobiles en Algérie en partenariat avec des sociétés algériennes de sous-traitance ou celles de pièces détachées en collaboration avec de grandes entreprises internationales. Selon lui, ces produits sont destinés à l’approvisionnement de l’industrie automobile nationale ou à l’exportation. Estimant que le marché de l’automobile est « prometteur » en Algérie, le ministre de l’Industrie a noté que le nombre de véhicules se chiffre à 2 millions de voitures légères, 57 000 véhicules utilitaires et 54 000 camions fin 2007. L’importation de l’Algérie en véhicules, selon le ministre, a atteint le pic de 3 milliards USD en 2007, dont 90% ont été importés par des concessionnaires de sociétés étrangères. Avec ces chiffres, l’Algérie devient le second grand marché automobile après l’Afrique du Sud sur le continent noir.

    source : http://www.elwatan.com/spip.php?page..._article=95444

  2. #2
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Une unité de montage automobile en Algérie

    Des négociations sont en cours avec un groupe étranger
    Une unité de montage automobile en Algérie

    Cliquer ici pour agrandir

    L'Algérie est bien décidée à se doter de sa propre industrie automobile très prochainement. C'est ce qu'a annoncé le ministre de l'Industrie et de la Promotion des investissements, M. Abdelhamid Temmar, lors d'une séance plénière tenue ce jeudi au Conseil de la nation consacrée aux questions orales. Dans une déclaration à la presse, il a souligné que l'Algérie négocie actuellement avec un groupe étranger l'installation d'une usine de construction automobile, en partenariat avec l'Algérie. La négociation porte notamment sur le taux de participation du partenaire algérien et le nombre d'emplois, sans donner le nom des candidats en lice. "Ils seront connus dans les deux à trois mois à venir", selon le ministre. A noter que plusieurs noms de constructeurs mondiaux, dont des français, des italiens et des asiatiques circulent à Alger pour la construction d'une telle usine. A rappeler que Renault-Nissan a opté pour un investissement d'un milliard d'euros pour s'installer au Maroc.M. Temmar a indiqué que le projet prévoit un taux d'intégration de 15% de composants automobiles fabriqués sur place avant d'arriver à 40% après 5 ans. En effet, l'Algérie a entamé depuis trois ans des contacts avec plusieurs grandes entreprises étrangères afin de trouver un partenaire pour la mise en place d'une entreprise publique d'industrie automobile, notamment, le montage de véhicules. Le ministre a expliqué qu'il s'agit d'une entreprise d'Etat pour permettre à l'Algérie de travailler avec ses partenaires étrangers et promouvoir l'industrie automobile. Dans ce contexte, il a ajouté que le partenaire étranger sera le bienvenu même s'il désire construire une unité en Algérie à 100%. Le ministre qui a souligné que ce type d'industrie est considéré comme une priorité dans la nouvelle stratégie industrielle, a affirmé que l'Algérie possède des atouts essentiels pour la mise en place de l'industrie automobile, notamment l'existence d'un marché national. Sur ce point, il a indiqué que le parc automobile algérien a enregistré ces dernières années une augmentation constante. D'ailleurs, en 2007 il comptait deux millions de voitures légères, 57 000 véhicules utilitaires et 54 000 camions. Les importations de véhicules ont atteint 3 milliards de dollars en 2007. Selon le ministre, le marché algérien est le deuxième plus grand marché africain après l'Afrique du Sud, avec 91% de concessionnaires étrangers. Il a souligné, aussi, l'existence des sous-traitants, qui sont au nombre de 200 au même titre que l'industrie hydrocarbure et pétrochimique ainsi que l'existence d'une industrie de la sidérurgie, du verre et du plastique considérés comme les matières premières essentielles pour la réussite d'une telle industrie. Il sera question aussi de la production d'accessoires en partenariat avec un sous-traitant étranger, et de pièces détachées, pour lesquelles, il y a également des contacts avec deux grandes entreprises européennes, selon M. Temmar. Ces produits sont destinés à l'approvisionnement de l'industrie automobile nationale ou à l'exportation, a précisé le ministre. Le ministre fera également remarquer que l'Algérie a pris du retard dans l'industrie de l'automobile qui est une industrie lourde et demande la maîtrise de la technologie, à cause de la situation politique et économique difficile qu'elle a connu dans les années 90. Dans ce cadre, il a expliqué que les grandes entreprises dans les années 90 se sont dirigées vers les pays de l'Est et l'Iran. Pour le ministre, l'Algérie peut accélérer la mise en place d'une industrie automobile, mais l'important c'est de trouver le partenaire étranger afin de garantir le financement et la technologie. Il se fera rassurant en indiquant que les discussions sont très avancées avec de grandes entreprises étrangères pour travailler avec les sous traitants algériens. Par ailleurs, et en réponse à une question portant sur les IDE, M. Temmar a souligné que l'importance des IDE n'est pas uniquement dans l'argent mais dans le transfert de la technologie, la création et la gestion, lesquelles devraient permettre à l'Algérie de s'intégrer dans le marché mondial. Il a ajouté que l'Algérie a choisi d'associer ses intérêts avec ceux de ses partenaires. A ce titre, il a rappelé les différentes dispositions prises pour la promotion des investissements, notamment, la création de l'Aniref comme intermédiaire en matière du foncier, la réorganisation de l'Andi et dans le cadre de l'accompagnement de l'investissement. Il mettra néanmoins en exergue l'absence d'un marché financier et d'une main-d'œuvre qualifiée. Enfin, le ministre a exprimé son accord pour la présentation d'un bilan sur l'industrie et la promotion de l'investissement au niveau du Parlement.

    source : http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=10690

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 03/02/2012, 13h54
  2. Première usine privée de panneaux solaires en Algérie
    Par salimdz dans le forum Photos et vidéos
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/12/2011, 07h23
  3. La plus grande usine automobile au Proche-Orient inaugurée
    Par NewsBot dans le forum Actualités diverses
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/05/2010, 21h40
  4. Michelin Algérie fermera son usine du 29 décembre au 7 janvier
    Par salimdz dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/12/2008, 20h43
  5. Création d'une usine de fractionnement du sang
    Par salimdz dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/06/2008, 00h56

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon