Google Wave disparaît au creux de la vague

Google Wave, lancé l’an dernier, devait révolutionner le travail collaboratif. Mais n'ayant pas rencontré le succès escompté, ce service en ligne va fermer ses portes.

Google Wave, le nouvel outil de communication instantanée et de collaboration en ligne, avait été présenté en grande pompe lors de la conférence Google I/O de mai 2009, avant d’être proposé à quelques 100 000 bêta-testeurs en septembre dernier.
Ce service était censé révolutionner le travail collaboratif en intégrant, au sein d’une même plate-forme, la boîte e-mail Gmail, la messagerie instantanée Gtalk, des fonctionnalités de partage de documents (textes, photos, vidéos) par glisser-déposer, une page Wiki, ainsi que des pages Facebook et Twitter.


Mais une année est passée, et force est de constater que Google Wave a fait un flop. Resté trop confidentiel et mal connu du grand public et des professionnels, ce service en ligne sera finalement arrêté, comme l’a officiellement annoncé la firme de Mountain View sur son blog.


“Malgré ces succès, et le soutien de nombreux fans loyaux, Wave n’a pas eu autant d’utilisateurs que nous l’aurions souhaité”, explique laconiquement Google.
Google décide donc de mettre fin au développement de ce service qui sera cependant maintenu jusqu’à la fin de l’année. Bien que Google Wave ne soit plus développé de façon autonome par le groupe Internet américain, sa technologie sera conservée pour être intégrée par la suite à d’autres applications Google.


itespresso.fr