Cliquer ici pour agrandir

Après avoir été critiqué par le CNES, le programme e-Algérie 2013 a fait l’objet d’une révision. Jeudi dernier devant le Sénat, Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (PTIC), interpellé en session plénière sur le correctif en question, a mis en exergue les quelques retouches apportées sur le programme, mais aussi le besoin d’accélérer sa mise en œuvre.



Lire la suite ...