IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Affichage des résultats 1 à 10 sur 10
Share |

Discussion: Projet Dounya Parc Alger , en cours de réalisation

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Projet Dounya Parc Alger , en cours de réalisation

    Projet Dounya Parc Alger , en cours de réalisation

    Cliquer ici pour agrandir

    Cliquer ici pour agrandir

  2. #2
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    A l'ouesnt d'Eden
    Messages
    2 054
    Remerciements
    118
    Remercié 104 fois dans 82 messages
    Pouvoir de réputation
    15

    Thumbs down

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par salimdz Cliquer ici pour agrandir
    Projet Dounya Parc Alger , en cours de réalisation
    En construction?? Il n'y a au jour d'aujourd'hui que le pont, quelques arbres et surtout des baraques, que des baraques !!!!
    Cliquer ici pour agrandir


  3. #3
    Date d'inscription
    février 2008
    Localisation
    Alger
    Messages
    246
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut

    Exactement !
    Ca fait des annees lumieres que ca dure..
    et puis tous ces projets c'est pour faire quoi ? faire jolie sur le papier c'est tout..on voit pas de resultat !!!!

    Salam !

  4. #4
    maestro Visiteurs

    Par défaut

    salut

    n'ounliez pas que le nom original c le parc des grands VENTS!!! Alors faut pas vous etonnez qu'il ya rien
    a+

  5. #5
    Date d'inscription
    février 2008
    Localisation
    Alger
    Messages
    136
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut

    maestro n'ounliez pas que le nom original c le parc des grands VENTS!!! Alors faut pas vous etonnez qu'il ya rien
    .. issm 3la moussama...Cliquer ici pour agrandir

  6. #6
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Les grands-vents (Alger) : Les secrets du parc Dounya

    Les grands-vents (Alger) : Les secrets du parc Dounya

    Cliquer ici pour agrandir

    Le parc Dounya, poumon vert d’Alger, a-t-il été détourné de son objectif initial ? Le bétonnage prendra-t-il le dessus sur la verdure? Tout porte à le croire, en considérant les péripéties qu’a connues ce parc. En dix ans, sa superficie a été pratiquement doublée et est passée d’une maquette à une autre. Son étendue varie entre 630 et 660 ha. Visite guidée dans le parc Dounya.
    10 Mars 2008, Le Soir d'Algérie

    Hadj Abderrahmane , Bellaouaen et bien d’autres sont les propriétaires terriens de la superficie du parc Dounya depuis 1927 ou bien encore 1935. En 1987, ils ont été expropriés pour la construction de la rocade sud tronçon Ben Aknoun-Zéralda. Un projet d’utilité publique évident.
    Quelques années plus tard, soit en 1999, le gouvernorat du Grand-Alger implante des pancartes «parc de loisirs projet d’aménagement de parking de voitures» aux abords de l’autoroute sur des parcelles de terre privées. Les travaux de terrassement débutent dès le 20 mai 1999.
    Moins d’un mois plus tard, soit le 7 juin de la même année, un arrêté portant ouverture d’une enquête préliminaire aux fins de déclaration d’expropriation pour utilité publique «Projet réalisation d’un parc de loisirs de Dely Ibrahim au lieu dit Grands-vents » est publié sur le quotidien El Moudjahid.

    La commission d’enquête est installée le 20 juin au niveau de l’APC de Dely Ibrahim. Néanmoins, l’arrêté, dont le Soir d’Algérie détient une copie, ne comporte ni la date de son établissement ni celle de l’ouverture et de la clôture de l’enquête confiée aux commissaires enquêteurs désignés.
    Les conclusions de cette commission d’enquête n’ont pas été portées à la connaissance de l’opinion publique. Plusieurs correspondances des expropriés ont été adressées aux autorités.

    L’une d’elle a été envoyée au ministre gouverneur du gouvernorat du Grand-Alger, Chérif Rahmani. Les héritiers y expliquent que la procédure d’expropriation de la loi n°91/11 du 27 avril 1991 et le décret n°93/186 du 27 juillet 1993 n’ont pas été respectés. Le 19 février 2006, deux conventions sont signées au siège du ministère de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire.

    La première entre le département de Chérif Rahmani et l'Etablissement des espaces verts d’Alger (Edeval) et la seconde entre l’Edeval et l’entreprise italienne, Les pépinières Michellini. Ces deux contrats portent sur l’aménagement du parc des Grands-Vents et la plantation de 20 000 arbres et arbustes de diverses espèces sur une surface globale de 100 ha.
    A titre de rappel, le département de Rahmani a bénéficié d’un don italien de 5,9 millions d’euros. Celui-ci devait être réservé en partie à la réalisation d’un jardin à l’italienne, la plantation de 750 palmiers adultes washingtoniens, de 1 122 arbres adultes ainsi que de 18 600 plants de diverses espèces méditerranéennes livrés par la partie italienne, en l’occurrence l’entreprise Les pépinières Michellini.

    Moins d’une année et demie plus tard, la société d’investissement Emirates International Investment Company (EIIC) entre en scène par la grande porte.

    Le Conseil national de l’investissement, le 15 juillet 2007, lors de sa 33e session, a donné son accord pour le projet de protocole d'accord concernant le développement du site Parc des Grands-Vents à Alger par cette société appartenant à la famille royale émiratie.

    Fait jusque-là inconnu, le site devrait abriter, en sus des espaces verts, une partie privative où seront érigées un ensemble de structures sans aucune relation «apparente» avec l’utilité publique. Parmi ces structures, palaces, tours de commerce, villas luxueuses et terrain de golf de 18 trous.
    Les expropriés, au nombre de 600, relèvent que l’implantation de ce projet se situe à moins de deux kilomètres du Parc zoologique de Ben Aknoun, à moins de cinq kilomètres de Bouchaoui et dans le prolongement presque, ou de ce qui en reste, de la forêt Bois-des-Cars.

    A ce titre, ils s’interrogent sur la portée réelle d’un tel projet. «Je n’accepte pas qu’on m’enlève mon terrain pour un golf de 18 trous alors qu’on nous a interdit tout permis de construire depuis des décennies.
    Nous avons été coopératifs lorsqu’il était question de la rocade sud construite dans les années 80. Cela est un vrai projet d’utilité publique», a déclaré veuve Hadj Abderhamane, lors du sit-in des expropriés tenu mardi dernier sur leurs terrains.

    Un parc aux superficies variables

    La parc Dounya est régi par le décret exécutif n°06- 235 du 8 joumada ethania 1427 correspondant au 4 juillet 2006 portant déclaration d’utilité publique, l’opération relative à l’aménagement du parc des Grands-Vents. Selon ce décret, la superficie globale des biens immobiliers et/ou droits réels immobiliers servant d’emprise à la réalisation de l’opération est de 630 ha située sur le territoire de la wilaya d’Alger et répartie entre les communes de Dely Ibrahim (210 ha), Ouled Fayet (143ha) et El Achour (277 ha).

    Or, dans la brochure de présentation de ce parc faite par l’EIIC, il n’est plus question d’une superficie de 630 ha mais de 660. Ce chiffre est revu une seconde fois à la hausse sur le site internet de EIIC pour atteindre les 670 ha. Le décret de juillet de 2006 stipule que les travaux à engager sont un parc naturel, un complexe métropolitain et une route express.
    La consistance du complexe métropolitain n’est pas mentionnée. Selon l’EIIC, sur son site internet, on apprend que «les espaces de loisirs ne manqueront pas avec un golf de 18 trous, un centre équestre, un circuit sportif ainsi que de nombreux sentiers de promenade à pied ou à vélo».
    Il est également question de la construction d’un ensemble d’unités résidentielles dans la partie nord du parc sous la forme de deux villages à l’architecture méditerranéenne. Ces unités seront de densité moyenne, composées de bâtiments de deux ou trois étages.
    Elles seront desservies par un réseau de rues et de chemins. Des immeubles résidentiels sur douze ou dixhuit étages seront bâtis, entourés de paysages et de terrains. Aux alentours, seront édifiées des villas d’un ou deux étages, entourées de jardins privatifs avec vue directe sur le terrain de golf.

    Des appartements de luxe, un hôtel de cinq, un complexe intégré de commerces et de loisirs seront aussi développés sur la partie est, incluant des galeries commerciales, de grands magasins, des restaurants et des lieux de loisirs tels qu’un multiplex de cinéma et un espace de jeux pour enfants.

    Une école internationale sera construite en vue de répondre aux besoins éducatifs des familles qui vivront dans le Parc Dounya et sur ses zones environnantes. Le projet de l’EIIC prévoit le développement d’un nouveau centre de soins hospitaliers dans la partie nord du parc.
    Un complexe de bureaux pour médecins spécialistes et d’autres installations de soutien reflèteront la qualité et le caractère original de ce nouveau développement. Des espaces auxquels l’Algérien lambda n’y accèdera pas.
    «Pour nous, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un second Club-des- Pins. Et point d’un projet d’utilité publique», conclut Redouane Hadj Abderrahmane.

    source : http://www.presse-dz.com/revue-de-pr...rc-dounya.html

  7. #7
    salimdz Visiteurs

    Par défaut

    Le plus grand parc urbain au monde ... à Alger!
    D'une superficie de 670 ha, situé aux Grands Vents à Alger, le Parc Dounya est un ensemble harmonieux, destiné à doter la capitale de l'Algérie d'un parc majestueux, intégrant un urbanisme écologique et innovant.

    Le challenge du Parc Dounya est de réconcilier le respect de la nature avec le progrès économique et social.

    Un poumon vert au coeur d'Alger :
    Le Parc Dounya sera composé d'une multitude d'aménagements tels qu'une ceinture verte encerclant l'ensemble du parc, des chemins boisés des points de vue spectaculaires, des vergers, des coupe-vent, des abris naturels, et de splendides jardins botaniques.

    Cela sans oublier l'optimisation de l'utilisation de l'eau, et le recours aux énergies solaire et éolienne, dans le souci constant du respect de la nature.

    Plus qu'un cadre de vie :
    En périphérie, quelques aménagements tels qu'un hôpital, une école internationale, des hôtels, des aires de loisir et des services de haut standing, viennent offrir aux visiteurs confort et sécurité.

    Offrir des loisirs à Alger :
    Les espaces de loisir ne manqueront pas, avec un golf de 18 trous, un centre équestre, un circuit sportif ainsi que de nombreux sentiers de promenade, à pied ou à vélo.
    source : http://www.eiic-alg.com/parc-dounya.html

  8. #8
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    1 462
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut

    Il a été vendu l'an passé à un conglomérat kowetien pour la somme de 11 millions de u$ !
    Donc de grands vents à dounya, le parc a connu une évolution en courant d'air...

  9. #9
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    alger
    Messages
    2 793
    Remerciements
    73
    Remercié 44 fois dans 31 messages
    Pouvoir de réputation
    14

    Par défaut

    c'est peut être pour éviter le bétonnage dans la région

  10. #10
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    ANNABA, ALGERIA
    Messages
    422
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut

    salam,

    Ezwaoula sont jetés à la rue sans foyer, et eux pensent des parcs des 'grands vents'!!!Cliquer ici pour agrandirmad:Cliquer ici pour agrandir

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 24/12/2011, 19h55
  2. Réalisation de la Cité financière d’Alger
    Par salimdz dans le forum Guesra
    Réponses: 10
    Dernier message: 24/11/2011, 20h24
  3. Réponses: 11
    Dernier message: 24/11/2011, 01h09
  4. [Actualités] Trois nouveaux CyberParcs en cours de réalisation en Algérie
    Par NewsBot dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/04/2010, 22h10
  5. Les habitants hypothèquent la réalisation du projet « Dounia Parc »
    Par salimdz dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/04/2009, 01h23

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon