Oracle cible les institutions financières
Le « potentiel » commence à devenir réalité

dimanche 30 décembre 2007

Oracle a organisé une journée Technologique entièrement dédiée aux secteurs des banques et institutions financières, en proposant ces solutions innovantes pour la gestion du système d’information bancaire avec fiabilité.

Cliquer ici pour agrandir

Une série de solutions a été démontré par des consultants en avant vente auprès d’Oracle parmi lesquel Siebel solutions CRM proposé par Siebel, un des leaders des logiciels de gestion de la relation client (CRM). « la particularité de Siebel solutions CRM c’est qu’elles sont verticalisées par secteur d’activité. Aujourd’hui, nous proposons une solution CRM qui répond aux enjeux de la banque et des assurance » souligne Youssef Aqalal , consultant avant vente région Moyen Orient et Afrique. En effet, la verticalisation de ses produits constitue la force d’Oracle selon M Aqalal. Cela signifie qu’il y a un produit pour chaque industrie par exemple la banque à besoin d’une relation client pour gérer tout ce qui est centre d’appel, des services bancaires alors qu’un opérateur Télécom à besoin d’une solution CRM afin de gérer ses abonnés ou une compagne marketing, resume-t-il. « Notre objectif est d’aider les banques à moderniser leurs réseaux en visant le client comme moteur de croissance » ajoute notre interlocuteur, et pour cela Siebel offre un modele « client bancaire » qui un dossier spécial client dans une base de donnée permettant de mieux gérer sa clientèles De son coté Fouad Bouyazza, consultant avant vente a démontré l’importance de business intelligence dans la rentabilité et la connaissance du client en incitant sur l’obligation d’ouvrir la voie à l’entreprise intelligente par la généralisation de l’information et d’offrir les données prévisionnelles en temps réel et une vision unifiée sur toute l’entreprise . Par contre, « Oracle Fusion Middleware est une autre solution » nous dit André Balifi comme un ensemble de composés qui permettent de construire une infrastructure IT en ligne avec les besoins futurs en prenant en compte l’existant. De plus, ce dernier signale que la vision d’Oracle est orientée vers la transformations du système d’information en s’appuyant sur trois péliers pour la création de la valeur ajouté qui sont la réduction des coûts des système informations, acquisition de la flexibilité et d’une réactivité pour s’adapter aux changements du marché et enfin l’intégration du système d’information pour une meilleur productivité des employés et donc de l’entreprise.

source : http://www.itmag-dz.com/spip.php?article899