IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 24
Share |

Discussion: Histoire de comprendre un peu : Le GMO ( Grand Moyen Orient )

  1. #1
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Kabylie
    Messages
    2 191
    Remerciements
    3
    Remercié 10 fois dans 4 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Oui Histoire de comprendre un peu : Le GMO ( Grand Moyen Orient )

    Sahitou

    les evenements qu'on vie m'on fait rappeler un ancien concept développé par Bush ( enfin ceux qui sont derrière , probablement le CFR ) ya de cela quelques années, qui est le GMO

    un peu de définitions: ( via wiki)

    Le « Grand Moyen-Orient » est un terme utilisé par le président George W. Bush et son administration pour désigner un espace s'étendant du Maghreb et de la Mauritanie au Pakistan et à l'Afghanistan, en passant par la Turquie, le Machrek et l'ensemble de lapéninsule Arabique.

    La doctrine de remodelage du Grand Moyen-Orient[modifier]

    Le président Bush a d'abord évoqué la doctrine de remodelage du Grand Moyen-Orient le 26 février 2003 devant une réunion denéoconservateurs de l'American Enterprise Institute (AEI), avant de la développer le 9 mai 2003 dans un discours à l'Université de Caroline du Sud1.
    L'initiative vise un vaste ensemble d'États, d'histoire et de culture différentes (les 22 pays de la Ligue arabe - c'est-à-dire les sept membres fondateurs suivants : l'Égypte, l’Irak, le Liban, l’Arabie saoudite, la Syrie, laJordanie, le Yémen nord, ainsi que la Libye, le Soudan, le Maroc, la Tunisie, le Koweït, l’Algérie, le Yémen du Sud (unifié depuis 1991 avec le Yémen du Nord), le Bahreïn, le Qatar, les Émirats arabes unis, Oman, la Mauritanie, la Somalie, Djibouti, les Comores et l'Organisation de libération de la Palestine ; et 5 États non arabes - la Turquie, Israël, l'Iran, le Pakistan et l'Afghanistan. L'Initiative de partenariat au Moyen-Orient(Middle East Partnership Initiative 2, a ainsi été approfondie en Initiative de Grand Moyen-Orient (Greater Middle East Initiative, GMEI), et vise à transformer le paysage politique et économique de cet ensemble. Lors de son discours sur l'état de l'Union du 24 janvier 2004, George Bush déclara ainsi : « Tant que le Moyen-Orient restera un lieu de tyrannie, de désespoir et de colère, il continuera de produire des hommes et des mouvements qui menacent la sécurité des États-Unis et de nos amis. Aussi, l’Amérique poursuit-elle une stratégie avancée de liberté dans le Grand Moyen-Orient », jetant ainsi les bases de ce qu'on appelle désormais la doctrine Bush.
    Celle-ci a été l'objet de critiques, venant en particulier des pays concernés et d'Europe. On lui reproche d'ignorer l'hétérogénéité des États en question et de vouloir exporter la démocratie sans tenir suffisamment compte des facteurs locaux. Le plan fut alors remanié par Washington et, après avoir été promu par le vice-président Dick Cheney au forum de Davos du 26 janvier 2004, il fut adopté sous le nom de Partenariat pour le progrès et un avenir commun avec le Moyen-Orient élargi et l'Afrique du Nord lors du sommet du G8 à Sea Island en juin 2004 par les dirigeants du G8, l'Algérie, l'Afghanistan, Bahreïn, le Yémen, la Jordanie et la Turquie 3. Le projet fut à nouveau discuté lors du sommet de l'OTAN des 28 et 29 juin 2004 à Istanbul.
    Selon Catherine Croisier, chercheuse associée à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), « si cette initiative recueille sur le fond l’adhésion des membres de l’Union européenne, soucieux de voir s’inscrire la démocratie au Moyen-Orient, elle vient néanmoins perturber un partenariat Euro-Méditerranéen déjà à l’œuvre depuis une décennie ». Les Européens, et la France en particulier, se sont inquiétés de l’influence que les États-Unis pourraient chercher à étendre dans ce qu’ils considèrent souvent comme leur pré carré (notamment en ce qui concerne les pays du Maghreb), d’autant qu’à l’heure actuelle, ce sont les partenariats économiques et non politiques qui sont étudiés en priorité. C’est sous la pression européenne que fut modifiée l’appellation Grand Moyen-Orient qui ne prenait pas suffisamment en compte la diversité des pays concernés et que fut clairement reconnue l'action et le rôle de « conciliateur » de l'Europe en Méditerranée et dans le monde arabe 4.
    L'invasion de l'Afghanistan en 2001 puis celle de l’Irak en 2003 ont été les deux premières opérations du projet de remodelage du Grand Moyen-Orient des néoconservateurs américains, réunis derrière le président Bush, le vice-président Dick Cheney et le secrétaire à la défense Donald Rumsfeld, qui visent à étendre l'influence des États-Unis dans ces régions stratégiques du globe. Washington prétend ainsi favoriser le développement démocratique dans l'ensemble de ces pays, aider ces pays à s'insérer dans l'économie mondiale, et soutenir l'émancipation des femmes.




    Ce que nous vivons actuellement n'est il pas l'application direct sur le terrain de ce concept ?, vu que les dictateurs déchus n'ont pas voulu adhéré a cette initiative ( on se souvient du tolé général soulevé par la "société civile" , les partis politoches etc ) , on utilise le peuple pour les déboulonner de leur trône ?

    vous en pensez quoi ?

  2. #2
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    1 620
    Remerciements
    76
    Remercié 9 fois dans 8 messages
    Pouvoir de réputation
    13

    Par défaut Re : Histoire de comprendre un peu : Le GMO ( Grand Moyen Orient )



    il est un peu mégalo , mais son analyse est très plausible

  3. #3
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Kabylie
    Messages
    2 191
    Remerciements
    3
    Remercié 10 fois dans 4 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut Re : Histoire de comprendre un peu : Le GMO ( Grand Moyen Orient )

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par lucky2004 Cliquer ici pour agrandir


    il est un peu mégalo , mais son analyse est très plausible
    J'aime bien quand il dis : " il faut le peuple ET une puissance supérieure pour que la revolution gagne, s'il ya un des deux sa suffit pas toujours , et en general s'il y a que en haut sa "peut" marcher et s'il ya que le bas " sa marchera jamais" ""

    Voila pourquoi sa ne marchera jamais en Algerie, parceque les US ont eu la garanties nécessaires de la part des pontes du système et sa explique la venue de Burns en Algerie ( les mesures prises par l'algerie sont tres positives ... ou quand obama felicite bo^^^^ ).


  4. #4
    Date d'inscription
    février 2009
    Localisation
    Spaceship
    Messages
    1 601
    Remerciements
    38
    Remercié 27 fois dans 12 messages
    Pouvoir de réputation
    14

    Par défaut Re : Histoire de comprendre un peu : Le GMO ( Grand Moyen Orient )

    Toute la communauté internationale a été prise au dépourvu lors de la révolte tunisienne et la vague qui s'en est suivie, oui ils tentent de profiter de la situation mais de là à dire que c'est complètement chapeauter par eux et bien non, c'est des bobards de bistrot comme le disent les franchies !

  5. #5
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    1 620
    Remerciements
    76
    Remercié 9 fois dans 8 messages
    Pouvoir de réputation
    13

    Par défaut Re : Histoire de comprendre un peu : Le GMO ( Grand Moyen Orient )

    un éxample béte! , la révolution bolchévique et y'en as tant d'autres

  6. #6
    Date d'inscription
    mars 2009
    Localisation
    Sous France
    Messages
    1 892
    Remerciements
    197
    Remercié 58 fois dans 45 messages
    Pouvoir de réputation
    17

    Par défaut Re : Histoire de comprendre un peu : Le GMO ( Grand Moyen Orient )

    Maghreb, la patte mondialiste se confirme
    Cliquer ici pour agrandir
    22 février 2011 18:30
    Par Cain Marchenoir
    Qu’on se comprenne bien : loin de nous l’idée de soutenir des dictateurs ayant traité leur population comme des moins que rien. On ne vous cache d’ailleurs pas que c’est avec un certain plaisir que nous verrons Kadhafi fuir la queue entre les jambes (pour autant que cela arrive). Néanmoins, si la finalité de ces révolutions consiste à mettre au pouvoir des pantins du mondialisme, nous ne pensons pas que les populations locales y gagneront au change. C’est plutôt le contraire d’ailleurs. Partout où les mondialistes ont agi de la sorte, les populations dégustent au final. De plus, il nous semble important de faire émerger la vérité, de ne pas laisser nos médias continuer à raconter n’importe quoi. La question du Maghreb est bien plus complexe que ce qu’on nous présente : derrière ces révolutions spontanées et démocratiques, ça sent la merde mondialiste à plein nez.
    En Egypte, la publication d’un document classé top secret envoyé de l’ambassade US sur place à Washington confirme le soutien des États-Unis ont soutenu aux émeutiers. Comme par hasard, aucun de nos médias si respectueux des codes de déontologie journalistiques et adeptes d’un journalisme d’investigation et doté d’un esprit critique si développé, n’en a parlé. Après tout, une lutte pour la liberté et la démocratie c’est quand même plus porteur dans l’opinion publique que l’aveu d’une nouvelle crapulerie meurtrière des mondialistes. Le document relève en outre que les Égyptiens vont devoir se doter d’une démocratie parlementaire et que par conséquent il faut revisiter la constitution du pays. On omet tout autant de nous dire qu’il se murmure de façon de plus en plus insistante sur le oueb que la clique à Soros se trouve à l’origine des organisations travaillant à fournir des propositions pour cette nouvelle constitution.

    Pour ce qu’il en est de la Tunisie également, rien n’est dû au hasard. Ni d’ailleurs aux simples aspirations légitimes de démocratie qu’ont les contestataires. Là aussi, on retrouve très clairement la patte de Soros et consorts. Le mécanisme semble avoir été le suivant : dans un premier temps, le WikiLeaks de Julian Assange aurait jeté de l’huile sur le feu par des révélations concernant le train de vie innommable de la cour à Ben Ali. Certes jusqu’ici, tout ceci peut paraître normal, le peuple a le droit de savoir, mais il n’empêche qu’on commence de plus en plus à douter des intentions véritables de la bande à Assange. Ce d’autant plus qu’il semblerait que WikiLeaks compte dans ses principaux soutiens les tristement célèbres Rothschild et l’inévitable George Soros. En parallèle avec cette salve qui peut paraître anodine, les principaux spéculateurs de Wall Street se sont acharnés à rendre les prix des denrées alimentaires exorbitants. Est-il nécessaire de rappeler que Soros est lui-même un de ces principaux spéculateurs? Inutile également de vous dire que lorsque vous n’avez plus à bouffer et qu’on vous met sous le nez que vos dirigeants s’empiffrent dans de luxueux palais, un léger sentiment de contestation s’installe. Une fois cela accompli, il ne restait plus qu’à la clique mondialiste de faire comme ils ont fait partout où des révolutions colorées ont eu lieu (voir également ce très intéressant documentaire), en encourageant financièrement, moralement et logistiquement les révolutionnaires à passer à l’acte. Pour être plus sûrs encore de la réussite du plan, les Etats-Unis auraient en outre également contacté l’armée tunisienne pour lui donner feu vert en vue de renverser le régime.
    Dans le cas de la Libye, si on a encore aucune certitude, il semble que le déroulement des opérations suive à merveille celui des deux pays que nous venons de citer. Il est donc peu probable que l’enflure Soros et ses accolytes n’aient pas là aussi contribué activement à déchainer les passions populaires. D’ailleurs, le fils du baiseur de chameaux Saif-Al-Islam a déjà montré du doigt une intervention étrangère comme étant responsable de la boucherie qui se déroule actuellement dans le pays.
    L’ambitieuse crapule milliardaire n’a cependant pas concentré son activisme uniquement sur la région du Maghreb ces temps-ci: Soros est en effet très actif dans la tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire en soutenant intensément le musulman Ouattara contre le chrétien Gbagbo. La liste peut vraisemblablement encore être allongée (Yémen), nous verrons cela dans les futurs développements qui pourraient se passer (en Algérie ou au Maroc notamment), mais on peut d’or et déjà constater que :
    -Ce qui se passe actuellement au Maghreb n’a rien de spontané et que nous sommes totalement fous lorsque nous nous réjouissons du fait qu’un tyran puisse tomber : demain, quelqu’un de pire peut tout à fait prendre les commandes.
    -Des régimes mis en place par les États-Unis n’ont aujourd’hui plus leur faveur pour une raison ou pour une autre. Ce qui nous fait dire soit qu’il existe plusieurs forces divergentes et mondialisantes dans les coulisses américaines, soit que ce n’est pas parce que quelqu’un satisfait aujourd’hui aux exigences de ces vandales qu’il sera toujours demain en état de grâce. Notez bien que les deux options peuvent tout à fait s’additionner.
    -Ces forces mondialistes sont prêtes à passer n’importe quel pacte avec le diable : alors que l’Islam semble être un rempart contre l’avènement du petit gris que les mondialistes recherchent de toutes leurs forces, ils sont malgré tout prêts à faire des alliances de circonstances avec celui-ci.
    -L’agenda mondialiste semble montrer un certain empressement. On peut maintenant comprendre pourquoi sous nos latitudes également le conseil fédéral et autres carpettes semblent aussi pressé de nous faire entrer par la force dans l’Union européenne.
    -Notre conseil fédéral suit à la lettre les injonctions des crapules mondialisantes. Comment expliquer sinon le subit gel des avoirs de ces dictateurs qu’on a laissé tranquille durant de nombreuses années? Mais à vrai dire, ça, vous le saviez déjà…


    source

  7. #7
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Paris
    Messages
    362
    Remerciements
    7
    Remercié 17 fois dans 11 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut Re : Histoire de comprendre un peu : Le GMO ( Grand Moyen Orient )

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par Zving Cliquer ici pour agrandir
    Ce que nous vivons actuellement n'est il pas l'application direct sur le terrain de ce concept ?, vu que les dictateurs déchus n'ont pas voulu adhéré a cette initiative ( on se souvient du tolé général soulevé par la "société civile" , les partis politoches etc ) , on utilise le peuple pour les déboulonner de leur trône ?

    vous en pensez quoi ?
    Bush n'est plus le président des USA. Si les USA veulent instaurer la démocratie chez nous (un doux euphémisme), tant mieux pour nous , non ?

    il est un peu mégalo , mais son analyse est très plausible
    Comme le dit trés judicieusement chroniqueur : "peut être que l'armée ne voulait pas se payer un bain de sang" ou qu'elle comprenait et partageait les revendications du peuple, ou encore qu'elle vouait une profonde animosité à l'égard du clan Ben Ali ... On en saura davantage dans les mois ou les années qui viennent

    A propos de la révolution bolchévique de 1917, j'ai cherché une information, en vain, sur une éventuelle intervention étrangère à l'époque. Ce que rapporte Alin Soral n'engage que lui du moment qu'il n'a pas apporté des références en la matière.

    Il aurait été intéressant aussi de publier la vidéo de tout le débat et non pas l'intervention d'un seul des participants.

  8. #8
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Kabylie
    Messages
    2 191
    Remerciements
    3
    Remercié 10 fois dans 4 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut Re : Histoire de comprendre un peu : Le GMO ( Grand Moyen Orient )

    @Bassim: On l'appelle doctrine Bush juste parceque c'etait sous son mandat , non parceque c'était l'initiateur, comme je lai mentionner , c'est probablement le CFR ( Council of Foreign Relations ) qui est derrière, et biensur entre la democratie et les tyrans , on choisit tous la démocratie.

    apres sa , on verra l'emergence ou la réactivation de l'UMA, créer des blocs fait partie de leur strategie. mais sa c'est ne autre histoire.

  9. #9
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Paris
    Messages
    362
    Remerciements
    7
    Remercié 17 fois dans 11 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut Re : Histoire de comprendre un peu : Le GMO ( Grand Moyen Orient )

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par Zving Cliquer ici pour agrandir
    @Bassim: On l'appelle doctrine Bush juste parceque c'etait sous son mandat , non parceque c'était l'initiateur, comme je lai mentionner , c'est probablement le CFR ( Council of Foreign Relations ) qui est derrière, et biensur entre la democratie et les tyrans , on choisit tous la démocratie.

    apres sa , on verra l'emergence ou la réactivation de l'UMA, créer des blocs fait partie de leur strategie. mais sa c'est ne autre histoire.
    Comme je l'ai déjà dit auparavant, s'il n y avait pas eu de révolution on aurait dit que les USA continuait à soutenir les dictatures dans un but de préserver leurs intérêts. Ce n'est plus le cas, alors on invente une autre histoire pour s’accrocher au même raisonnement final (qui est que tout évènement majeur dans le monde est le résultat d'une manipulation venant d'une puissance mondiale qui est à même de dicter la direction à l'Histoire).
    Dans ce cas, qu'est ce qui nous empêche de penser que la deuxième guerre mondiale a été provoquée par les USA dans un but d'affaiblir ses concurrents (alliés et ennemies) pour apparaître au grand jour comme le puissance majeure du moment ?

    Mais c'est lorsque on prend le soin de décortiquer les micro évènements qui s’enchaînent un à un qu'on se rend compte de l'évolution et de la complexité de la situation. Cette analyse peut nous amener à comprendre le enjeux du moment et en tirer les enseignements à posteriori.
    C'est compliqué et chiant et demande beaucoup de réflexions mais c'est ma profonde conviction. l'Histoire n'est la propriété de personne, elle est le fruit d’évènements plus ou moins corrélés mais aussi le fruit d’évènements parfois anodins et imprévisibles (exemple avec Bouazizi).

  10. #10
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Kabylie
    Messages
    2 191
    Remerciements
    3
    Remercié 10 fois dans 4 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut Re : Histoire de comprendre un peu : Le GMO ( Grand Moyen Orient )

    @bassim: je partage ton point de vue, c'est un exercice tres compliquer que d'essayer de comprendre et d'analyser les évènements que nous vivons ou même l'histoire en général, pourquoi c'est tant compliqué ? parcequ'on dispose pas de toutes les informations et biensur ya rien de transparent dans la politique. A mon avis la meilleure maniere de comprendre un evenement est de se détaché de cet evenement la !!! faut prendre de la hauteur et du recul et ne pas oublier le passé, parceque tout les évènements s'enchainent et on un rapport les uns aux autres (direct ou indirect).

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 11/02/2013, 18h54
  2. Vers la facilitation de l'accès Skype au Moyen-Orient et l'Asie
    Par NewsBot dans le forum Opérateurs : Mobilis / Djezzy / Nedjma
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/02/2011, 22h10
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 20/05/2008, 23h29
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 20/05/2008, 23h29
  5. Joseph GED désigné parmi les 6 meilleurs managers du Moyen Orient
    Par salimdz dans le forum Opérateurs : Mobilis / Djezzy / Nedjma
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/03/2008, 17h38

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon