« Nous sommes capables d’amener sur la table des négociations avec les constructeurs automobiles et leur expliquer la situation de notre marché. Nous pouvons aussi faire appel aux sous-traitants et équipementiers mondiaux pour des partenariats avec leurs homologues algériens » a déclaré, Mohamed Bairi, président de l’association des concessionnaires automobiles (AC2A) lors de la conférence de presse organisée, lundi, à la Safex.

Pour la suite...