• Désormais, les utilisateurs de Linux pourront, eux aussi, afficher des gadgets Google dans la fenêtre de leur bureau. L'éditeur vient en effet d'adapter sa plate-forme Google Gadgets au système d'exploitation libre. Jusqu'alors, ces mini-applications ne pouvaient s'afficher que sur le Web (iGoogle), sous Windows et sous Mac OS. « Ce [portage] est une entreprise complexe, mais nous apportons maintenant les touches finales au produit », explique Jim Zhuang, un ingénieur de Google, sur un blog de l'entreprise.



  • La plate-forme est disponible sous licence « open source » Apache

    Pour profiter des gadgets sous Linux, il suffit de télécharger Google Gadgets for Linux sur le site du projet éponyme. Le logiciel est publié en licence open source Apache et disponible en version 0.9.3. Il est composé d'une librairie pour la gestion des gadgets et d'un logiciel hôte pour l'affichage. Il est compatible avec les systèmes d'interfaces graphiques QT et GTK+.
    Google a réalisé le portage de telle manière que les gadgets Web, Windows ou Mac OS soient compatibles avec Linux et inversement. Résultat : les utilisateurs de l'OS libre peuvent d'ores et déjà accéder à un vaste catalogue d'applications. Les développeurs y trouveront également leur compte, puisqu'ils n'auront pas à se plonger dans une nouvelle API et pourront développer un gadget unique pour les trois environnements.

source