Un téléphone intelligent sur deux tourne sous Android

Denis Lalonde
-03/08/2011

Le système d'exploitation pour les téléphones intelligents Android détenait une part de marché mondiale de 48% au 2e trimestre, alors que la plateforme iOS, d'Apple, s'est emparée du second rang devant Symbian, de Nokia, selon des données du cabinet d'études Canalys.

Cliquer ici pour agrandir
Le système d'exploitation pour téléphones intelligents Android, conçu par Google, a été de loin le plus populaire au 2e trimestre. (Logo: Android)

Canalys soutient que le marché des téléphones intelligents a progressé de 73 % au deuxième trimestre par rapport à la période correspondante en 2010 avec des livraisons de 107,7 millions d'appareils.

L'étude, qui analyse les ventes de téléphones intelligents dans 56 pays, soutient que les ventes d'appareils Android ont explosé de 379 % en un an pour se chiffrer à 51,9 millions au deuxième trimestre. Selon Canalys, la croissance vient du fait que la plateforme est adoptée par un nombre grandissant de fabricants, incluant Samsung, HTC, LG, Motorola, Sony, Ericsson, ZTE et Huawei.

Le cabinet d'études souligne le fait que la popularité d'Android est palpable dans les pays de l'Asie-Pacifique, avec entre autres une part de marché de 85 % en Corée du Sud et de 71 % à Taïwan.

iOS au second rang, Apple au 1er rang

Au second rang, iOS était installé sur les 20,3 millions d'iPhones livrés durant le trimestre, ce qui lui confère une part de marché de 19 % à travers le monde. Cette performance a permis à Apple de devenir le plus important fabricant de téléphones intelligents au monde, devant Nokia.

« Le succès de l'iPhone est impressionnant, considérant le fait qu'Apple a fait son arrivée dans le marché des téléphones intelligents il y a seulement quatre ans. Avec la venue anticipée de la prochaine génération de l'iPhone au 3e trimestre, Apple confortera sûrement sa position de leader en deuxième moitié d'année », a déclaré le vice-président et analyste principal de Canalys, Chris Jones, dans un communiqué.

Canalys affirme que Samsung, avec le Galaxy S II comme modèle phare, est également passée devant Nokia au second trimestre. Malgré tout, le cabinet d'études est critique de la performance de l'entreprise sud coréenne : « Samsung a échoué dans sa tentative de tirer pleinement avantage de l'affaiblissement de Nokia à travers le monde », a ajouté M. Jones.

Samsung a livré 17 millions d'appareils durant le trimestre, ce qui constitue une hausse de 421 % par rapport à la période correspondante en 2010. Canalys n'a pas dévoilé son estimation des ventes de Nokia durant la période.

Canalys soutient que Nokia demeure malgré tout leader dans les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), mais que la demande pour les téléphones fonctionnant avec la plateforme Symbian diminue rapidement. Le lancement des premiers téléphones fonctionnant sous Windows est sans aucun doute très attendu.

Research in Motion a connu un trimestre difficile en Amérique du Nord, avec une part de marché de 12 %, ce qui représente une baisse de 33 % sur un an. Canalys soutient que l'intérêt est malgré tout présent dans les marchés émergents, notamment en Indonésie et en Afrique du Sud.

RIM a d'ailleurs annoncé le lancement de cinq nouveaux appareils fonctionnant sous le nouveau système d'exploitation BlackBerry OS 7. Les téléphones seront disponibles d'ici la fin du mois d'août.

source